Jebel Shams

Ad-Dākhilīyah, Sultanate of Oman

27 Mar 2011 - 8 Comments - by RUNTHEPLANET

Jebel Shams

Ad-Dākhilīyah, Sultanate of Oman

27 Mar 2011 - 8 Comments - by RUNTHEPLANET

Voyage à Dubaï, dans les Émirats. Je connais, pour y avoir couru plusieurs fois. À quelques heures de route, un pays encore inconnu pour moi me tend les bras : le Sultanat d’Oman. Ce pays forme la corne de la péninsule arabique. Vaste plaine désertique hérissées de montagnes rocheuses imposantes, Oman possède des paysages sauvages parmi les plus beaux du monde.

A peine arrivé à Dubaï, après un voyage de 9 heures avec une escale au Koweit, je pose ma valise et récupère un 4×4 que j’avais réservé au préalable. Il fait nuit, je prends la route pour Oman direction l’ancienne capitale du sultanat, fief des poètes et intellectuels : Niswa. Il y a deux routes qui permettent de longer le massif d’Al Hajar, la route nord cotière, reliant la capitale Mascate à Dubaï, et la route sud ralliant Niswa. Je roule toute la nuit, passe la frontière à Al Buraymi. Oasis occupant une position stratégique, entre Sohar et le Golfe d’Arabie, au confluent des routes caravanières, elle sera l’objet de plus d’un conflit comme en témoignent ses multiples forts. Mais la nuit et le temps perdu au poste frontière ne me donneront pas l’opportunité de les voir.

Je continue ma route, passant par Ibrī, et Bahlā (ville datant de 5000 ans!) où le soleil se lève.

Puis je quitte la route et oblique vers le nord, piquant droit dans les montagnes. Parvenant à Al Hamrā, le djebel Shams apparaît au détour d’un virage. Djebel Shams signifie « montagne du soleil » en arabe.

Je suis aux portes du Wādī Ghūl. « Wadi » est un mot arabe qui signifie à la fois cours d’eau et vallée. Ghul est un vieux village installé au pied de la montagne, à l’entrée du wadi.

Le village est abandonné, mais le site est parmi les plus prestigieux d’Oman.

Je poursuis rapidement ma route car le soleil commence à monter sérieusement au-dessus de l’horizon et je voudrais éviter les chaleurs intenables qui ne vont pas tarder à s’imposer…

En dehors des oasis l’endroit est plutôt désolé…

Il n’existe pas vraiment de carte des lieux, parfois quelques panneaux me confortent : je suis sur la bonne route.

Je finis par laisser mon véhicule sur le bord, m’octroie une petite sieste à l’ombre car cela fait déjà plus de 24 heures que je n’ai pas dormi, puis endosse sac, gourdes et entame l’ascension sous l’oeil étonné de la population locale.

Musique.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Le terrain est très accidenté, sec et rocailleux. Difficile de courir dans ces conditions. La température est déjà assez élevée. Là-haut dans le ciel un hélicoptère de l’armée omanaise fait des ronds comme s’il recherchait quelque chose, et nous rappelle que le sommet du Jebel Shams est une zone militaire. Fatigué de chercher, il retournera rapidement se poser, laissant le silence retomber sur la montagne.

Enfin, sans que rien ne le laisse présager, le sol s’ouvre soudain devant moi. Il vaut mieux regarder où on met les pieds.

L’à pic est vertigineux. Plus de 1000 mètres me séparent du fond de la vallée. C’est le wadi Nakhr, ou Grand Canyon.

Posté sur une pierre au bord du vide, j’ai quand même du mal à regarder en bas. Le vide vous aspire, c’est bien connu. Il ne faut pas être sujet au vertige…

La profondeur est impressionante. L’oeil s’y fourvoie. Il tente d’évaluer la distance mais l’auto focus ne fonctionne pas ici : à l’horizontale, il n’est pas très difficile d’estimer une longueur ; mais à la verticale, c’est une autre histoire… J’aurais dit 500 à 800 mètres… Google Map lève le doute : ce sera 1000 mètres. Pour comparer, le sommet de la tour Eiffel est à 300 mètres…

Je trottine le long du gouffre, mais ne peux me résoudre à arracher mon regard du vide.

Je sens sans arrêt cette présence à côté de moi. L’abîme est là, tout près. Il exerce son attraction, puissante : comme quoi, le vide ce n’est pas le néant, puisqu’il emplit tout l’espace et s’impose. Le wadi est le pendant du djebel. Le gouffre l’ombre de la montagne. Aussi monumental l’un que l’autre.

Je suis exténué, de par le manque de sommeil, l’altitude, le voyage, la chaleur, que sais-je… je suis obligé de piquer un petit somme de dix minutes à l’ombre d’un magnifique juniper (et oui il y en a ici aussi… cet arbre, emblématique de la Sierra Nevada est un de mes préférés).

D’ailleurs il y en a beaucoup, des vivants, et les restes pétrifiés de ceux qui ont eu leur heure de gloire…

J’ai toujours été impressionné par la forme qu’ils prennent en se développant. Ce n’est pas le vent qui les tord, ils poussent comme ça ! Comme s’ils se torturaient eux-mêmes…

Je me réveille, sorti de ma sieste par un gros lézard venu gratter près de mon sac.

Je repars à l’assaut du djebel Shams, et en atteins bientôt le sommet. Ou presque, car celui-ci est zone militaire réservée. Il me manquera 100m, tant pis.

Je suis à 2800 mètres d’altitude, au bord d’un autre précipice, au nord du djebel, dont le fond est à 700m. Faites le calcul…

Sans aller jusqu’au fond de la vallée, le pied des falaises est environ 1500 mètres plus bas…

Là encore le précipice vous prend à la gorge. Le vide vous attire à lui.

De toutes façons, il me serait impossible de sauter, même avec un parachute (ne t’en déplaise, Flo, si tu me lis, je ne suis pas fait pour le base jump) : le fourmillement qui me tiraille les reins est le cordon ombilical indéfectible qui me retient sur la crête et dans ce monde…

Après avoir longé la falaise et plongé mon regard dans la vallée, où se niche le magnifique village de Bilād Sayt où j’irai demain, je redescends par un autre chemin (heu en fait, il n’y avait pas de chemin)…

Je me dirige un peu à l’estime, louvoyant entre les wadis qui sillonnent la montagne et les précipices. Tant et si bien qu’au bout d’un moment je ne sais plus très bien où je suis (pas de carte je le rappelle). Et je commence à avoir soif, mes gourdes sont vides.

Soudain, je surprends une chèvre en train de grimper aux arbres.

Celle-ci, plutôt que s’enfuir comme les autres, fait l’indifférente. Marrantes ces chèvres, elles ressemblent plutôt à des chiens avec leurs poils et leurs grandes oreilles. Surtout quand elles courent, elles aboieraient presque.

Puis elle s’éloigne doucement et se retourne pour m’attendre, elle me ferait presque signe de la suivre. Bof, qu’est-ce que j’ai à perdre ? Je la suis.

Elle descend dans ce petit wadi et disparaît.

Je m’y enfonce à mon tour, me demandant où elle peut bien vouloir m’emmener… Elle s’arrête tous les 50 mètres et se retourne sans cesse, elle veut vraiment que je la suive !!!

Enfin, au détour d’un gros rocher, je comprends. Elle voulait juste me présenter sa copine, perchée elle aussi dans un arbre…

La chèvre a des plaisirs simples : elles ont l’air presque contentes…

Je prends congé de ma chèvre-setter-irlandais et la chèvre-labrador, puis choisis de m’engager le long du wadi qu’elles m’ont indiqué.

Je retrouve ainsi mon chemin, ma voiture, ma réserve d’eau (j’étais à sec depuis deux heures). Et une grande bouteille de coca à bonne température (35°).

Je suis le soleil couchant jusqu’à une crête pour bivouaquer. J’installe mon duvet alors que la nuit tombe, en me demandant quelle vue j’aurai au réveil. Campement spartiate : pas de tapis de sol, pas de feu. Je mange froid et dors sur les cailloux, le regard plongé dans un ciel pur, rempli de plus d’étoiles que je n’en ai jamais vu…

Et là, contre toute attente, je dors… neuf heures !

Lendemain matin : le soleil se fraye un chemin entre les sommets d’Al Hajar.

J’ouvre les volets. Ouaaah !

Je rassemble mon équipement (sommaire, oui), j’avale une gorgée de café (non, coca), une biscotte (heu barre de céréales)…

Puis je descends dans la vallée, en direction de Bilād Sayt et son fameux Snake Canyon… Mais ça, c’est une autre histoire.

 

A suivre…

Et une ‘tite vidéo pour ceux qui n’ont pas le vertige…

El Nevado de Toluca

Snake Canyon

Trackback from your site.

Never Hesitate - Never Regret

8 Responses to “Jebel Shams”

  • rèm

    Written on 1 avril 2011

    super beau effectivement!! je crois que l’arbre ou monte la chèvre est un arganier… à confirmer…
    @ tt

    Répondre
    • Jphi

      Written on 3 avril 2011

      Ben c’est peut-être un chèvrefeuille ? Non ? Bon d’accord.

      Répondre
  • mpie

    Written on 1 avril 2011

    Toujours plus loin dans des projets d’aventures: Trop bon le coup du bivouac – trop sympa d’avoir comme compagnes des « chèvres orientatrices » – trop cool d’avoir pour voisinage la tribu des étoiles – trop de gourmandise avec le coca à 35° ….
    Tu résistes comment à toute cette fatigue?????

    Répondre
    • Jphi

      Written on 3 avril 2011

      Et oui toujours plus plus plus… Je mettrai bientôt en ligne la journée du lendemain : canyoning, via ferrata, etc… Avec une tite vidéo sympa… D’ici qques jours, je manque un tout petit peu de temps ! @+

      Répondre
  • Jacky

    Written on 4 avril 2011

    Et l’on s’imagine que ces endroits ne sont que désert de sable et puits de pétrole ! Cela me fait penser au désert de Mauritanie, sauf qu ‘il n’y a pas que des chèvres dans le Sahara, une présence humaine invisible mais réelle partout. On attend le dexuième jour…

    Répondre
  • Patrick

    Written on 7 avril 2011

    Encore un crapahut hors norme J Phi!

    J’espere que tu avais emprunté le parachute de bord
    pour flirter avec l’abime comme tu l’as fait.
    Heureusement une chienvre t’a montré le chemin de l’oued, rousse ou blonde dans ces solitudes;;;;;
    Moi aussi ca m »a rappelé la Mauritanie Jacky.
    Alors c’est quoi la suite ;combats à main nues contre la faune locale, tu forces des dromadaires à la course , via ferrata non ferrée !!
    Merci de nous faire partager ta vie fabuleuse .

    Répondre
  • Jphi

    Written on 8 avril 2011

    « via ferrata non ferrée »… tu ne crois pas si bien dire… suis parti sans savoir si elle était équipée jusqu’au bout… Je mets tout ça en ligne d’ici 2-3 jours, avec une tite vidéo aussi… à suivre…

    Répondre
  • ThePop

    Written on 13 avril 2011

    Un air de déjà vu : jebel Shams ? Voyons ne serai-ce point plutôt la …Ste Victoire ? Les associations visuelles ça vous joue de ces tours…

    A propos de visuel : admirer les photos/video et ressentir, l’estomac serré, les reins qui vous picotent lorsque les sirènes du vide vous envoûtent par leur appel silencieux… le tout bien assis au fond d’un fauteuil, c’est magique ! Merci Phil.

    Fort belles mais un brin mélancoliques me sont apparues les photos des junipers, ces sentinelles immémoriales du jebel.

    Si-si, je l’ai reconnue la lampe du bivouac : mais après avoir illuminé un certain ravito de duo à Cendras, elle a du se sentir for pâlote face aux myriades d’étoiles du djebel…

    Je réserve ma place en fauteuil premier rang pour la suite : canyoning et via ferrata en « fright-live » Yess !!

    Répondre

Leave a Reply

  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
@runtheplanetfr

Follow me on

2017
avril
28

Takamaka

27

Le Trou de Fer

2016
septembre
09

Cerro Manquehue

juillet
24

Kumano Kodō : Kohechi

mai
21

Huashan from the sky

11

Là où nichent les tortues

avril
21

La Montagne de la Table

15

Cap de Bonne Espérance

février
06

Vancouver - Lynn Valley

janvier
09

Kumano Kodō

2015
décembre
07

La Montaña

novembre
04

Grand Bénare

octobre
13

Beijing Redux

04

Tongli

01

Panama City

septembre
13

Lijiang River

août
08

Toluca Redux

juillet
23

Brasilia

15

Sur les traces d'Al Capone

juin
30

Kuala Lumpur - Bukit Tabur

25

Bayou

avril
23

Big Buddha Phuket

2014
décembre
05

Les pierres qui marchent

03

Cascades de Fautaua

août
14

O Corcovado

juillet
19

Les collines de Madagascar

02

Mitake

juin
11

Dobongsan

avril
21

Huashan : assis au bout du chemin

12

Calanques de Cassis (Cévennes Trail Club)

2013
décembre
11

Huashan : pèlerinage extrême

octobre
28

Grand Raid de la Réunion 2013

01

Fuji Reborn

septembre
04

UTMB 2013

août
23

La Muraille de Chine vue du ciel...

22

Diagonale des Fous : une nuit de jour

02

Sur les traces des premiers Camisards

juillet
26

Néant

02

Lavaredo Ultra Trail

juin
20

Mafate !

17

Dinosaur Ridge

mai
27

Maxi Race 2013 (en off)

22

Le Pont des Immortels

mars
29

Seoraksan

février
21

Marcahuasi

2012
décembre
15

Les moines-soldats d'Enryakuji

07

Moorea

novembre
21

Tahiti Nui

11

La Vallée de la Mort

octobre
28

Grand Raid de la Réunion 2012

septembre
26

Fujisan

03

UTMB 2012

août
20

Mineral King

juillet
04

Les montagnes de Corée

juin
15

Angkor Trail

mai
21

Festa Trail 2012

avril
28

La Grande Muraille de Jiankou

février
29

Sibérie Cévenole

01

Les sculpteurs de montagnes

janvier
26

Les Singes des Neiges

07

L'Arbre de Joshua

01

Bonne année...1959

2011
décembre
07

Voyage dans un billet de 20 yuan

octobre
05

Evolution

04

Une nuit dans la cabane de John Muir

septembre
22

Héliski dans la Cordillère

août
08

Rae Lakes Loop

07

Echo Col

juillet
17

Andorra Ultra Trail

06

Monte d'Oro

05

Petit bestiaire d'Aiacciu

juin
13

Bilad Sayt

13

As Sab, le village perdu

mai
31

Mont Whitney

30

Mathusalem

25

Ultra Draille Festa Trail

avril
21

Retour en Cévennes

mars
28

Snake Canyon

27

Jebel Shams

février
25

El Nevado de Toluca

24

Les papillons poussent dans les arbres

20

Les ronces du Peyremale

08

Au fil des montjoies

janvier
24

Les Rochers de Trenze

12

Renaissance au Yosemite

11

La Forêt des Géants

2010
décembre
18

La Cité Interdite

05
Featured Image Placeholder

Sortie blanche

novembre
30

Lantau Island

25

New Dubaï

20

Décrassage chinois

04

Les Yeux de la forêt

octobre
30

Washington, DC

17

Ultra Maratón de los Andes 2010

10
Featured Image Placeholder

J-7

septembre
20

Mammoth Lakes

19

Cathedral Lakes

12
Featured Image Placeholder

Lo Camin de Joany

01

São Paulo

août
24

Neige d'été

16

Manhattan

juillet
20

Tournesols

11
Featured Image Placeholder

Cévennes Trail Club

01

John Muir Trail

juin
14

Nevado de Toluca

mai
28

Désert d'Atacama

14

Autour de Mialet

06
Featured Image Placeholder

Un nouveau club est né !

02
Featured Image Placeholder

Trail de St Paul-la-Coste 2010

avril
27

Courir sur MARS

24

Pampa

13

J'ai couru sur le dos de la Vieille Morte

08

La Havane

02

Course à travers le temps

mars
31

Portes-Dakar 2010

27
Featured Image Placeholder

Zen

18

St Pierre Signal

08

Trail aux Étoiles 2010

février
21

Sauta Roc 2010

11

Séoul la blanche

08

Les Calanques de Marseille

01

Singapour : dans la forêt primaire

janvier
25

La plaine de Blateiras

21

Le Rocher de l'Aigle (2)

16

Le Rocher de l'Aigle (1)

12
Featured Image Placeholder

chaud-froid de volaille à la créole

02

Hong Kong Trail 50K

2009
décembre
31

Dubaï

17

Running in Tokyo

13

Hivernatrail 2009

novembre
17

A la recherche des dolmens perdus

16

De Bagard à Valz par le chemin des écoliers

octobre
29

Jungle Thaï

24

Phuket

18

Ultra Maratón de los Andes 2009

15

Santiago du Chili, J-2

septembre
27

Trail de la Baume 2009

10

Parenthèse chilienne

août
27

La Vallée Borgne (sous le soleil...)

25

La Vallée Borgne (sous la pluie...)

juillet
26

Fuji Mountain Race 2009

13
Featured Image Placeholder

Les sentiers de Lagos, Nigeria

juin
29

Olympus Marathon 2009

17

Bukhansan, Corée

12

4000 Marches

08

Houston, Texas

06
Featured Image Placeholder

AF 447

mai
31

Course de Pentecôte 2009

28

New York, 5 AM

26

Coquelicots

22

Trail du Pont du Gard

10

Running in Sierra Nevada

avril
21

Marrakech

06

Trail de la Sainte Victoire 2009

mars
23

Trail du Ventoux 2009

09

Sauta Roc 2009

02
Featured Image Placeholder

Le Trail aux Étoiles 2009

février
13

Sauve : La Mer de Rochers

08

Trail de la Galinette

2008
décembre
12

Hivernatrail 2008 : l’enfer

08

Buenos Aires

04

Foggy

octobre
18

Running in the rainforest

septembre
28

Le hameau des Gourdiflots

21

Trail de la Baume

17

Esqui en la Cordillera de los Andes

août
27

Mare a Mare (Corsica)

25

On the Trail Napoléon (Corsica)

juillet
25

Fuji Mountain Race

juin
21

back from the Great Wall

18
Featured Image Placeholder

a new blog !

mai
01

Tepoztlán

mars
05

Lion Rock

2005
janvier
29

Kyōto