Huashan : pèlerinage extrême

Huashan, China

11 Déc 2013 - 9 Comments - by RUNTHEPLANET

Huashan : pèlerinage extrême

Huashan, China

11 Déc 2013 - 9 Comments - by RUNTHEPLANET

Huashan, le mont Hua, est situé dans le Shaanxi, en Chine. À une centaine de kilomètres de Xi’an. C’est l’une des cinq montagnes sacrées de Chine. Berceau du Taoïsme, ses précipices en font un pèlerinage de tous les dangers. Déjà périlleux en plein été, je tente le périple dans les glaces précoces de l’hiver.

華山

 J’ai choisi de monter par la voie traditionnelle, celle qui emprunte Hua Shan Yu (la gorge de Huashan), qui date du IIIème siècle. Me voici donc au pied de la montagne, dans le temple de Yuquanyuan.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On est loin de la Chine moderne ici…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’ascension est au début assez facile, la pente augmente au fur et à mesure. On emprunte la passe de Wuli Guan, position stratégique où « un soldat suffit à la défendre contre mille ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On passe à côté d’un bloc de pierre qui enferme des secrets dont je ne connaîtrai jamais la nature. Ce n’est pas marqué dessus, il est juste indiqué que les feux sont interdits (严禁烟火) et que la passe mesure 5 li de long…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les vestiges ne sont pas tous de la même époque, bien sûr, mais celui-ci, somme toute moderne, ne date pas d’hier…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Si certaines bâtisses le long du chemin sont assez récentes, on croise souvent des constructions assez anciennes. L’idée est que plus on s’élève, plus on remonte le temps… Et vue la pente qui se prononce, les siècles vont s’avaler à toute vitesse.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour ne pas me tromper de chemin lors d’un embranchement, et me retrouver dans un précipice ou me perdre dans une époque trop reculée, je suis les traces d’un passeur qui a l’air de connaître l’endroit. D’autant qu’en montant on s’enfonce aussi dans l’hiver.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Chaque porte nous fait franchir un niveau. Nous voici arrivés à Shaluo Ping.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les escaliers se font raides à présent. Et avec la neige qui a tout recouvert, ce n’est pas une partie facile.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Celui-ci est déjà impressionnant par temps sec, sa pente avoisine les 70 degrés. Avec la glace c’est une vraie patinoire, la glissade vous emmène 50 mètres plus bas. C’est Qiān chǐ chuáng, le Précipice de Mille Pieds, qui date de la fin de la dynastie Han, il y a 1800 ans (formé au début de marches en bois, l’escalier de pierre est lui plus tardif, de la dynastie Ming).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Et on arrive enfin à North Peak. Les toitures chinoises dans ces montagnes enneigées sont un pur ravissement : la Chine, la vraie, l’ancienne Chine, se dévoile doucement. Le chemin que j’ai suivi est foulé par des pèlerins depuis presque 2000 ans… Un autre, celui que j’utiliserai pour la descente, depuis plus longtemps encore.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Petite pause pour allumer un bâton d’encens,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

et je continue mon périple. Au sein de ce paysage de montagnes déjà sublime par lui-même, des silhouettes spécifiquement chinoises çà et là achèvent de magnifier encore plus l’endroit, comme ce petit kiosque perdu dans l’immensité.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Huashan, haut lieu de pèlerinage : 200 ans avant JC, il y avait déjà un temple Taoïste au pied de la montagne, qui était utilisé par les mediums pour contacter les dieux des mondes souterrains qui, chacun le sait, vivent dans la montagne. Puis beaucoup de croyants en quête d’immortalité se mirent à gravir les pentes au péril de leur vie. Car si aujourd’hui les voies d’accès sont relativement sécurisées, il n’y avait rien, pendant près de quatre millénaires d’incursions, pour arrêter les épouvantables et mortelles glissades…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Aujourd’hui des chaînes et des barrières gardent le promeneur du XXIème siècle d’une fin atroce, de même que des accès plus sécurisés ont été aménagés par les autorités chinoises. Mais j’éviterai soigneusement les escaliers de béton et emprunterai les échelles de granit qu’ont gravi les pèlerins pendant des siècles.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  C’est ce qui a fait la particularité de Huashan. Contrairement à d’autres sites de pèlerinage, comme Taishan qui était très populaire, cette inaccessibilité de ses sommets a fait que Huashan n’était visité que par les pèlerins du voisinage et les Empereurs. Le pèlerinage à Huashan se méritait et souvent se payait de sa vie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 C’est ici, dans les environs de Huanshan, que s’est construite la civilisation chinoise. Des vestiges préhistoriques furent mis au jour et une des plus anciennes plaquettes couverte d’écritures chinoises a été découverte ici. On pense que les premiers empereurs, Huang, Yao et Shun il y a 4000 ans, foulèrent les pentes de cette montagne. De nombreuses luttes eurent lieu pour s’approprier les lieux lors de la période des Royaumes Combattants (770-221 av JC) jusqu’à l’unification par la dynastie Qin dont le premier empereur,  Qinshihuangdi, en fit le site officiel de sacrifice.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Depuis, non seulement Huashan est un lieu sacré mais aussi un symbole de pouvoir impérial aux yeux des Chinois. De nombreux empereurs firent ainsi le pèlerinage, comme l’Empereur Jaune.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 D’ailleurs la ville de Xi’an, non loin, fut la capitale de 13 dynasties ! Des écrivains chinois firent aussi des pèlerinages à Huashan, et leurs poèmes sont visibles un peu partout, gravés sur les falaises de granit.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 [floatquote]Une seule main supporte le ciel[/floatquote]

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Avant les temples, les fidèles Taoïstes se retiraient dans des grottes. Creusées dans des blocs de granit. L’ermitage absolu. On en compte ainsi plus de 70 sur le site !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Devant moi,  Lianhua Feng, le Pic de l’Ouest. Une falaise de granit. La plupart des montagnes sont nées des plissements et des poussées des plaques tectoniques ; des tas de pierres soulevés par les forces telluriques. Pas Huashan. Formé dans un bloc unique de granit, c’est un vestige du Mésozoïque qui est resté posé là depuis 70 millions d’années… Le trône des Dieux du monde souterrain n’est pas sorti de terre, il est simplement là depuis le début.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je monte sur Lianhua Feng. Il n’est accessible que par un escalier taillé à même le granit. Un faux pas et c’est l’envol vers les plaines de Qin…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le sommet de Lianhua Feng… on est suspendu entre ciel et terre. C’est là qu’a passé la dernière partie de sa vie Kou Qianzhi (365-448) , le fondateur des Maîtres du Nord, en Hsien, c’est-à-dire en ermite.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On se demande comment les Chinois d’alors ont pu bâtir ces temples sur ces arêtes, dont ce Cuiyun Palace,  que le moindre coup de vent pourrait envoyer rouler au bas de la montagne…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je change de pic. Je monte sur Luoyan Feng, le Sommet où se posent les oies sauvages, le plus élevé (2155m)  des cinq.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Car il y a bien cinq pics à Huashan. De loin, la montagne ressemble à un lotus avec ses cinq pétales, d’où peut-être son nom, Hua Shan, 華山, La Montagne Fleurie… Cinq pics entourés de falaises vertigineuses, des murs de granit dont on ne peut distinguer la base sans tomber. Huashan, la « plus abrupte des montagnes sous le ciel »…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Assis sur le bord de la falaise, là où des milliers de pèlerins avant moi se sont tenus, je me délecte du paysage de montagnes. Huashan, la montagne-lotus, encore appelée la Montagne de l’Ouest car la plus occidentale des cinq montagnes sacrées, domine la plaine de la Rivière Jaune. Autour d’elle, les monts Qin Ling, qui séparent le nord et le sud Shaanxi, mais aussi la Chine toute entière. Je suis assis sur une frontière naturelle qui coupe le continent en deux parties. La partie glaciale du nord et des plaines Mongoles, et celle du sud, tropicale, de Hong Kong.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Je m’étais assis sur un rocher, plongé dans ma contemplation, et je m’aperçus en me relevant que sous sa couche de glace il était lisse, comme usé par les intempéries mais aussi par les centaines de pèlerins Taoïstes chinois qui s’y sont reposés. Ceux-ci gravissaient les pentes de la montagnes pour venir prier dans les temples.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Ainsi le temple Baïdi, consacré à Shaohao, l’Empereur Blanc de l’Ouest. J’ai bien gravi les marches glacées du temple mais les lourdes portes sont restées closes. J’ai pensé que celui-ci était désert pendant l’hiver mais la nuit venue, j’y ai vu des lumières.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 D’ailleurs, la nuit arrive, il est temps de trouver un abri car les températures chutent déjà et descendent sous -10°C. Direction le Pic de l’Est.

Je me serais bien arrêté au Pavillon du Jeu d’Échec. Un endroit absolument propice à la concentration… J’imagine ces incroyables parties d’échec qu’ont du entamer les pèlerins à 2000m d’altitude dans les frimas de l’hiver, resserrant leur fourrure sur les épaules, les ermites taoïstes, les hsiens,  qui s’y retrouvaient pour tromper la solitude et ne pas se jeter du haut des falaises, et même dans les années 30 les soldats de l’armée du Kuomintang qui patientaient là, fusil en bandoulière, à jouer une partie entre deux batailles.

Mais faute d’adversaire pour entamer une partie et surtout de lumière pour la terminer, je poursuis mon bonhomme de chemin à la recherche d’un abri pour passer la nuit.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Tandis que le soleil passe derrière le Pic du Sud, j’arrive dans mon refuge.

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 De la terrasse de celui-ci, je ne peux détacher mon regard de ce paysage extraordinaire. Accroché aux parois glacées pour ne pas glisser dans le précipice, le Temple des Dieux tente de se soustraire au regard comme un sanctuaire perdu, mystérieux, effacé de la mémoire des hommes. Ce pourrait être une vieille lamaserie tibétaine. Pour la troisième fois de ma vie je pense avoir trouvé la légendaire cité de Shambala !!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Je m’endors après avoir avalé une soupe bouillante surchargée en poivre du Sichuan, enfoncé dans mon duvet jusqu’aux yeux, tout ce qu’il y a au-dessus couvert d’un bonnet tandis que la température descend sous les -15° C. La nuit fut agitée, de drôles de rêves sont venus me visiter. Imagination exacerbée par le froid ? Intoxication au poivre du Sichuan ? Ou bien avais-je reçu les souvenirs des Hsiens qui ont passé des années de leur vie ici, dans la solitude la plus complète au fond de leur grotte, et dont les prières récurrentes se sont imprimées littéralement dans la roche, leurs pensées burinées à coup de cris solitaires dans le coeur même de la montagne ?

Je me réveillai dans la nuit, assis sur mon matelas jauni de crasse, et j’étais Xuan, pèlerin du Xème siècle, venu escalader la Montagne du Lotus.

Le lendemain, ascension du Pic de l’Est pour assister au lever du soleil. Impossible d’être au sommet d’une montagne en Chine et de ne pas y assister ! C’est une tradition !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Mais je ne m’attarde pas car un long chemin m’attend encore. Le pèlerinage n’est pas de tout repos, Xuan le sait, et des périls nombreux l’attendent sur le chemin. Je me dirige avec hâte vers le Temple des Dieux pour y entrer dès l’ouverture des lourds vantaux de bois. Car le chemin vers le sommet et le but ultime est caché là, gardé, interdit : l’hiver, on ne passe pas, le passage est fermé. Alors je me tiens là, devant la porte rouge, à attendre qu’un moine l’entrouvre pour m’y glisser. Ça ne manque pas : dès que le vantail s’ouvre sur le visage encore lourd de sommeil d’un moine taoïste, je me faufile sous son regard ahuri et traverse la cour couverte de glace et encore déserte. Je suis équipé de crampons aussi, quand je jette un regard en passant aux sandalettes du gardien je sais qu’il ne tentera pas de me suivre dans l’immédiat…

Je m’arrête un court instant près de la lourde cloche de bronze. Celle qui sonnera l’alerte quand Xuan passera en force vers son destin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  Xuan se glisse au bord de la falaise. Il n’a pas de crampons métalliques sous ses semelles de cuir, comme moi, ni de chaines pour se tenir, aussi il se plaque, adossé au mur gelé, les cheveux ébouriffés par le vent, ses pieds progressant à petits pas sur la corniche gelée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Xuan ose un regard vers le bas ; il ne peut même pas distinguer le fond de la vallée en contrebas. Une bourrasque manque l’arracher à sa falaise aussi il s’y plaque de nouveau, ignorant la morsure du froid et de la pierre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  Il poursuit sa lente progression sur la roche, se demandant ce qu’il fait là. Mais la dévotion est plus forte que tout. Les Dieux de la montagne sauront le récompenser, l’immortalité est à ce prix. Risquer sa vie pour gagner l’éternité, contradiction humaine.

La glace et la neige ont encombré la corniche ;  sa progression est lente, à chaque pas ses semelles glissent sur la glace et il ne doit son salut qu’aux fissures dans la roche dans lesquelles il insère ses doigts gelés. Enfin, il arrive à l’échelle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Des barreaux fichés dans la roche aident à la descente ; des cables permettent, quand ils ne sont pas pris dans une gangue de glace, de s’arrimer. Mais Xuan n’a que les reliefs de la pierre pour s’accrocher, ses pieds emmitouflés de fourrure sont ses seuls appuis, et ses doigts désormais insensibles son ultime garantie. Il descend pouce par pouce dans la fissure, se servant de ses épaules pour se coincer entre les deux pans de granit, déchirant la toile de sa robe, s’écorchant la peau. Mais la peur et le froid le rendent sourd à la douleur. Il regarde au-dessus de lui et se demande comment il pourrait remonter là-haut. De toutes manières, il ne fera pas demi-tour…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 À force reptation, après avoir failli disparaître dans le vide à plusieurs reprises, le voilà enfin parvenu à la corniche qu’il cherchait : Changkong Zhandao,  un balcon de bric et de broc, fait de planches de bois attachées tant bien que mal entre elle, enchâssées dans la paroi sous le vaste ciel.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Là est le chemin de l’immortalité. Le pèlerinage suprême. Au bout de cette corniche suicidaire, le sommet ultime de la montagne, là où Xuan pourra rencontrer les Dieux et embrasser son destin.

Enfin parvenu au sommet, complètement gelé, ayant failli tomber cent fois,  Xuan foule le sol enneigé, cherchant de tous côtés le signe d’une présence divine.

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Il longe la falaise comme s’il ne ressentait plus le danger (après ce qu’il a traversé, il n’a plus la même conception du risque), flirtant avec la mort comme si de rien n’était. Il cherche entre les arbres le visage des Dieux, les interpelle dans la forêt déserte.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais les Dieux ne se montrent pas. L’immortalité ne lui sera-t-elle pas accordée ? Xuan arpente le sommet de la montagne sacrée en tous sens. Alors, après avoir erré une bonne partie de la journée, il finit par comprendre… L’immortalité n’est pas l’apanage du vivant. Les Dieux ne sont pas des entités à part, ils sont, c’est tout. Partout et dans tout. Les Dieux sont le monde. Alors Xuan, assis sur le bord de la falaise comme des centaines de pèlerins avant lui, se lève et se tient sur la corniche, les cheveux ébouriffés par le vent. L’immortalité ne s’acquiert pas du vivant, mais dans une communion extrême.

Xuan se tint debout au bord du vide, sa robe de bure flottant derrière lui.

L’instant d’après, il n’était plus là.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Nombreux furent les pèlerins qui choisirent la voie de Xuan, les histoires l’attestent. Quant à moi, je choisis une autre voie pour redescendre, moins rapide que celle de Xuan mais plus que la voie traditionnelle que j’ai empruntée à l’aller : la Voie des Soldats.

C’est une voie qu’ont suivi, en 1949, sept soldats de l’Armée Populaire de Libération : ils ont emprunté l’antique voie qui mène à Huashan et qui avait été oubliée après l’ouverture de la voie traditionnelle il y a 2000 ans. Cette voie directe, assez engagée, passe aujourd’hui sous le téléphérique (et oui…il y a un téléphérique).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ces 7 soldats ont ainsi pris à revers et fait prisonnier les 100 soldats du Kuomintang qui campaient position au sommet…

Au bas du sentier a été érigée une statue commémorant cet évènement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Me voici donc au bas de la montagne de Huashan. Avec dans la tête plein de souvenirs, plein d’images. Comme tous ceux qui en sont revenus, poètes, peintres, écrivains, empereurs, pèlerins, promeneurs. Ces derniers ont remplacé les pèlerins d’antan, bien sûr, comme en attestent ces millions de rubans rouges flottant dans le vent, accrochés aux cadenas de cuivre laissés là par les jeunes couples chinois en signe d’amour indéfectible et éternel.

Tous ont ramené quelque chose avec eux de Huashan. Il suffit de lire les poèmes et admirer les estampes.

 shaluo

Li Bai (701-762)

Dans la grandeur de Huashan je monte au Pic du Lotus et avec ravissement je vois des immortels qui portent des fleurs de lotus dans leurs mains blanches sacrées, leur robe flottant autour d’eux ils volent dans le ciel, l’emplissant de couleurs, et comme ils atteignent le Palais du Ciel ils m’invitent à venir dans les nuages pour rencontrer Wei Shu-Shing, l’ange gardien de Huashan ; alors comme dans un rêve je vais avec eux dans le ciel, chevauchant des oies sauvages, mais quand nous regardâmes en bas vers Loyang, noyé dans la brume, partout on voyait des armées pillant la ville, engendrant chaos et folie, faisant partout couler le sang…

Grand Raid de la Réunion 2013

Calanques de Cassis (Cévennes Trail Club)

Never Hesitate - Never Regret

9 Responses to “Huashan : pèlerinage extrême”

Leave a Reply

  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
@runtheplanetfr

Follow me on

2017
juin
24

Reunion Island, the movie

avril
28

Takamaka

27

Le Trou de Fer

2016
septembre
09

Cerro Manquehue

juillet
24

Kumano Kodō : Kohechi

mai
21

Huashan from the sky

11

Là où nichent les tortues

avril
21

La Montagne de la Table

15

Cap de Bonne Espérance

février
06

Vancouver - Lynn Valley

janvier
09

Kumano Kodō

2015
décembre
07

La Montaña

novembre
04

Grand Bénare

octobre
13

Beijing Redux

04

Tongli

01

Panama City

septembre
13

Lijiang River

août
08

Toluca Redux

juillet
23

Brasilia

15

Sur les traces d'Al Capone

juin
30

Kuala Lumpur - Bukit Tabur

25

Bayou

avril
23

Big Buddha Phuket

2014
décembre
05

Les pierres qui marchent

03

Cascades de Fautaua

août
14

O Corcovado

juillet
19

Les collines de Madagascar

02

Mitake

juin
11

Dobongsan

avril
21

Huashan : assis au bout du chemin

12

Calanques de Cassis (Cévennes Trail Club)

2013
décembre
11

Huashan : pèlerinage extrême

octobre
28

Grand Raid de la Réunion 2013

01

Fuji Reborn

septembre
04

UTMB 2013

août
23

La Muraille de Chine vue du ciel...

22

Diagonale des Fous : une nuit de jour

02

Sur les traces des premiers Camisards

juillet
26

Néant

02

Lavaredo Ultra Trail

juin
20

Mafate !

17

Dinosaur Ridge

mai
27

Maxi Race 2013 (en off)

22

Le Pont des Immortels

mars
29

Seoraksan

février
21

Marcahuasi

2012
décembre
15

Les moines-soldats d'Enryakuji

07

Moorea

novembre
21

Tahiti Nui

11

La Vallée de la Mort

octobre
28

Grand Raid de la Réunion 2012

septembre
26

Fujisan

03

UTMB 2012

août
20

Mineral King

juillet
04

Les montagnes de Corée

juin
15

Angkor Trail

mai
21

Festa Trail 2012

avril
28

La Grande Muraille de Jiankou

février
29

Sibérie Cévenole

01

Les sculpteurs de montagnes

janvier
26

Les Singes des Neiges

07

L'Arbre de Joshua

01

Bonne année...1959

2011
décembre
07

Voyage dans un billet de 20 yuan

octobre
05

Evolution

04

Une nuit dans la cabane de John Muir

septembre
22

Héliski dans la Cordillère

août
08

Rae Lakes Loop

07

Echo Col

juillet
17

Andorra Ultra Trail

06

Monte d'Oro

05

Petit bestiaire d'Aiacciu

juin
13

Bilad Sayt

13

As Sab, le village perdu

mai
31

Mont Whitney

30

Mathusalem

25

Ultra Draille Festa Trail

avril
21

Retour en Cévennes

mars
28

Snake Canyon

27

Jebel Shams

février
25

El Nevado de Toluca

24

Les papillons poussent dans les arbres

20

Les ronces du Peyremale

08

Au fil des montjoies

janvier
24

Les Rochers de Trenze

12

Renaissance au Yosemite

11

La Forêt des Géants

2010
décembre
18

La Cité Interdite

05
Featured Image Placeholder

Sortie blanche

novembre
30

Lantau Island

25

New Dubaï

20

Décrassage chinois

04

Les Yeux de la forêt

octobre
30

Washington, DC

17

Ultra Maratón de los Andes 2010

10
Featured Image Placeholder

J-7

septembre
20

Mammoth Lakes

19

Cathedral Lakes

12
Featured Image Placeholder

Lo Camin de Joany

01

São Paulo

août
24

Neige d'été

16

Manhattan

juillet
20

Tournesols

11
Featured Image Placeholder

Cévennes Trail Club

01

John Muir Trail

juin
14

Nevado de Toluca

mai
28

Désert d'Atacama

14

Autour de Mialet

06
Featured Image Placeholder

Un nouveau club est né !

02
Featured Image Placeholder

Trail de St Paul-la-Coste 2010

avril
27

Courir sur MARS

24

Pampa

13

J'ai couru sur le dos de la Vieille Morte

08

La Havane

02

Course à travers le temps

mars
31

Portes-Dakar 2010

27
Featured Image Placeholder

Zen

18

St Pierre Signal

08

Trail aux Étoiles 2010

février
21

Sauta Roc 2010

11

Séoul la blanche

08

Les Calanques de Marseille

01

Singapour : dans la forêt primaire

janvier
25

La plaine de Blateiras

21

Le Rocher de l'Aigle (2)

16

Le Rocher de l'Aigle (1)

12
Featured Image Placeholder

chaud-froid de volaille à la créole

02

Hong Kong Trail 50K

2009
décembre
31

Dubaï

17

Running in Tokyo

13

Hivernatrail 2009

novembre
17

A la recherche des dolmens perdus

16

De Bagard à Valz par le chemin des écoliers

octobre
29

Jungle Thaï

24

Phuket

18

Ultra Maratón de los Andes 2009

15

Santiago du Chili, J-2

septembre
27

Trail de la Baume 2009

10

Parenthèse chilienne

août
27

La Vallée Borgne (sous le soleil...)

25

La Vallée Borgne (sous la pluie...)

juillet
26

Fuji Mountain Race 2009

13
Featured Image Placeholder

Les sentiers de Lagos, Nigeria

juin
29

Olympus Marathon 2009

17

Bukhansan, Corée

12

4000 Marches

08

Houston, Texas

06
Featured Image Placeholder

AF 447

mai
31

Course de Pentecôte 2009

28

New York, 5 AM

26

Coquelicots

22

Trail du Pont du Gard

10

Running in Sierra Nevada

avril
21

Marrakech

06

Trail de la Sainte Victoire 2009

mars
23

Trail du Ventoux 2009

09

Sauta Roc 2009

02
Featured Image Placeholder

Le Trail aux Étoiles 2009

février
13

Sauve : La Mer de Rochers

08

Trail de la Galinette

2008
décembre
12

Hivernatrail 2008 : l’enfer

08

Buenos Aires

04

Foggy

octobre
18

Running in the rainforest

septembre
28

Le hameau des Gourdiflots

21

Trail de la Baume

17

Esqui en la Cordillera de los Andes

août
27

Mare a Mare (Corsica)

25

On the Trail Napoléon (Corsica)

juillet
25

Fuji Mountain Race

juin
21

back from the Great Wall

18
Featured Image Placeholder

a new blog !

mai
01

Tepoztlán

mars
05

Lion Rock

2005
janvier
29

Kyōto