Lantau Island

Hong Kong, China

30 Nov 2010 - 8 Comments - by RUNTHEPLANET

Lantau Island

Hong Kong, China

30 Nov 2010 - 8 Comments - by RUNTHEPLANET


大嶼山


Lantau Island. Anciennement Tai Han Shan, « l’île de la grande montagne ». La plus grande des îles de Hong Kong. Située à l’embouchure de la Rivière des Perles, elle était autrefois une paisible île de pêcheurs.
Je débarque sur la rive sud à Mui Wo, où s’était réfugié l’un des derniers empereurs de la dynastie Song lors de l’invasion mongole au XIIIè siècle. Le village est aussi connu pour ses mines d’argent.



Le sentier part immédiatement à l’assaut de la pente de la montagne Lin Fa Shan.




Il est bien balisé, la coupe est franche, le sol battu par des milliers de sandales puis de chaussures de marche chinoises…





Au fur et à mesure que l’on s’élève, la côte disparaît dans la brume de chaleur, et les sommets se distinguent : Yi Tung Shan, où l’on passera bientôt, apparaissent pelés.




Nous sommes vers 600m d’altitude à peine, mais la forêt a déjà disparu. Je croise quelques promeneurs mais ils seront de plus en plus rares tandis que je m’enfonce au coeur de l’île.






Me voici entre les deux sommets de Sunset Peak, vaste plateau aride.



La ligne de crête est parsemée d’anciennes huttes de pierre, lointain vestige d’un royaume montagneux disparu ? Non, ce sont des retraites de villégiature bâtis entre les deux dernières guerres par des missionnaires…





Sunset Peak (Tai Tung Shan) est le deuxième plus haut sommet de l’île, culminant à 870m. De là-haut, on distingue la difficulté suivante du parcours, le toit de Lantau Island : Lantau Peak (Fung Wong Shan).




La montagne paraît gigantesque, insurmontable. Elle se dresse de toute sa taille. Elle n’est pas très haute, pourtant, 934m, mais la vallée qui sépare les deux sommets est profonde, et il faudra remonter tout ce que je vais descendre… Elle est impressionnante, plus par son allure que par sa hauteur. Elle se dresse, comme pour défier quiconque de la franchir. Comme la gardienne d’une cité cachée. À bien y regarder, dissimulée dans une vallée secrète, on distingue une silhouette mystérieuse, un buddha… le royaume de Shambala ?



J’entame la redescente sur d’anciennes marches de pierres et retrouve la couverture de la forêt.




Puis la pente s’inverse. Tout ce qui monte doit redescendre, certes. Mais tout ce qui descend doit remonter aussi. La vitesse de descente n’était déjà pas très élevée car les marches étaient très irrégulières et traîtresses, mais lors de l’ascension la cadence tombe encore plus bas : la pente est sévère.





L’ascension se fait en trois étapes : un mur, un plateau, un mur, un plateau, etc… Chaque rupture de pente est mise à profit pour récupérer et évacuer l’acide lactique… et profiter de la vue exceptionnelle.



A chaque col le sommet de Lantau Peak se rapproche un peu plus, mais paraît toujours aussi difficile d’accès.



Plus on monte plus l’impression d’entrer dans un lieu interdit se fait forte. Sommes-nous pour de bon à Shambala ?




Souvent je me retourne, pour apprécier le chemin parcouru…



…avec en arrière-plan, le mont précédemment franchi, Sunset Peak.



Devant moi (au-dessus de moi !) le sommet de la montagne.



Enfin j’arrive en haut… Derrière moi (au-dessous…) le sentier ponctué de mes gouttes de transpiration…




Je passe la cime, trottinant sur le dos de la montagne. Derrière, le sentier redescend. Mes cuisses sont encore tendues de l’effort fourni. Ce sommet se mérite. Comme un sésame pour la suite.




Le chemin s’attarde sur une crête, et tombe dans le vide derrière elle. La cité cachée de Shambala, enfin ?



Je bascule à mon tour derrière la crête….



La cité perdue est là, juste devant moi !



Je descends les vieilles marches usées quatre à quatre pour m’y rendre. Mais j’interromps ma course car je suis arrivé dans un lieu étrange. Silence, plénitude. Une forêt d’un autre genre, dont les troncs ont été taillés et gravés de signes initiatiques.



C’est le Chemin de la Sagesse. Les piliers de bois sont disposés en forme de 8, et les inscriptions gravées reproduisent le texte du Sūtra du Coeur, un des plus importants textes bouddhiques mahāyāna, fréquemment récité par les moines.



[floatquote]Sūtra du Cœur de la Perfection de Connaissance Transcendante : gate gate pāragate pārasaṃgate bodhi svāhā[/floatquote]Sharipoutra, ainsi tous les phénomènes sont-ils vacuité ; ils sont sans caractéristique ; ils ne naissent ni ne cessent ; ne sont ni souillés ni non souillés ; ni déficients; ni parfaits.En conséquence, Sharipoutra, dans la vacuité il n’y a ni forme, ni sensation, ni identification, ni facteurs composés, ni conscience ; ni œil, ni oreille, ni nez, ni langue, ni corps, ni mental ; ni forme, ni son, ni odeur, ni saveur, ni objet du toucher, ni phénomène mental. De l’élément de l’œil et ainsi de suite, jusqu’à l’élément de la conscience du mental, il n’y a pas d’élément. Il n’y a ni ignorance ni élimination de l’ignorance et ainsi de suite, jusqu’il n’y a ni vieillissement et mort, ni élimination du vieillissement et de la mort. Et à l’avenant, il n’y a ni souffrance, ni origine de la souffrance, ni cessation, ni voie ; il n’y a ni sagesse transcendante, ni obtention, ni non-obtention.
Sharipoutra, ainsi, puisqu’il n’y a pas d’obtention, les bodhisattvas se fondent-ils sur la perfection de la sagesse et ils demeurent en elle, l’esprit sans voile et sans peur. Et comme ils sont passés bien au-delà de toute erreur, ils parviennent au stade final du Nirvāna. C’est en s’appuyant sur la perfection de la sagesse que tous les bouddhas des trois temps eux aussi font naître pleinement l’insurpassable éveil parfaitement accompli.



Après avoir dûment médité sur comment atteindre le Nirvāna, c’est-à-dire en me reposant enfin, assis sur une pierre, je reprends mon chemin, croisant quelques autochtones.



Je me suis parfois retrouvé face à face avec des animaux, comme des ours, ou attaqué par des singes, mais je n’avais encore jamais croisé les pas d’un buffle de Lantau.





Je sors de la forêt, passant quelques monastères, et parviens au pied du Buddha géant.





Tia Tan Buddha mesure 34 m de hauteur, c’est l’un des plus grands Buddhas de bronze.

L’endroit n’a rien d’une cité perdue, c’est même l’un des endroits les plus « peuplés » de l’île puisque nombre de Hong Kongais viennent le visiter… Jusqu’en 2006 il fallait monter à pied de Tung Chung, mais depuis, un téléphérique de 6km de long permet d’abreuver le site en milliers de touristes ramollis…
Je ne m’attarde pas dans cet endroit bondé qui n’a finalement rien de Shambala… Malheureusement des glissements de terrain on emporté les sentiers sur lesquels je voulais passer alors j’ai dû changer mes projets. Je file vers Tei Tong Tsai, monastère blotti à flanc de montagne, sous Lantau Peak.



On n’a pas le droit de rentrer. Des pancartes enjoignent au silence, car l’heure est à la méditation.



Un moine bouddhiste, qui ne doit pas avoir 20 ans, récolte les légumes pour le souper. Ils vivent en autonomie.



Au-dessus du monastère, le soleil bascule derrière Lantau Peak. Il est temps de remonter sur le col car je suis toujours au coeur de l’île et même si j’ai ma frontale avec moi je préfère rentrer avant la nuit !



Je me hâte le long du flanc de Nei Lak Shan, un sommet qui domine le nord de l’île, et que je connais bien puisqu’il me nargue à chaque fois que je me pose en avion sur l’aéroport de Hong Kong…



Il est caressé des derniers rayons de soleil.



Au loin, la montagne de Sunset Peak, gravie dans la matinée, qui porte alors bien son nom.



Je dévale les marches à tombeau ouvert. J’entame une course contre le soleil. Premier arrivé en bas.



Je passe sous la ligne de téléphérique, avec une vue sur le côté moderne de l’île, l’aéroport.



Mais renonçant à descendre sous les câbles où pendent ces cabines bringuebalantes de touristes hilares et babillants, les charriant directement jusqu’au métro, je préfère suivre la ligne de crête, encore sauvage.




Le soleil caresse d’une dernière lumière les herbes dansantes de la montagne, puis disparaît dans la mer de Chine. Preums.



Je finirai dans la nuit, traversant un vieux village de pêcheurs, San Tau, relié à la civilisation par un petit chemin serpentant le long de la baie.
Je n’aurai pas trouvé Shambala, pas encore cette fois.
Mais je la trouverai !


D’autres photos dans le portfolio de runtheplanet

New Dubaï

Sortie blanche

Trackback from your site.

Never Hesitate - Never Regret

8 Responses to “Lantau Island”

  • fredericbaylot

    Written on 30 novembre 2010

    merci pour ce partage de ce beau cheminement
    belle description quasiment onirique
    de ce cheminement
    aller au delà
    aller, aller, aller au-delà, au-delà du par delà, que l'éveil soit réalisé!
    Gate, gate, pâragate, pârasamgate, bodhi, svâhâ!

    chaleureusement
    frédéric

    Répondre
  • jphi

    Written on 30 novembre 2010

    Merci Frédéric ! Ravi de partager ces moments et ces images…

    A l'heure où tu as posté ton message un petit problème technique avait tronqué la moitié de l'article, reviens quand tu veux lire la fin !

    A bientôt !

    Répondre
  • Jacky

    Written on 30 novembre 2010

    Belle ballade et belles images. Mais pour Shambhala, il faudrait aller un peu plus haut au nord… et prévoir des vêtements chauds, et à défaut tu pourrais toujours découvrir Shangri-La

    Répondre
  • jphi

    Written on 30 novembre 2010

    Ah Jacky ça m'intéresse si tu sais où se trouve Shambala (ou Shambhala) car selon je ne sais plus quel Dalai Lama c'est un pays qui n'est sur aucune carte et seuls y sont admis ceux qui ont un karma suffisant… (mais pour les vêtements chauds, je suis d'accord vu que ce serait un royaume mythique de l'Himalaya)
    Quant à Shangri-La je la cherche aussi, mais je ne l'ai trouvée que dans le roman de James Hilton… Enfin la ville existe bien, dans le nord du Yunnan on y propose même des excursions… mais je doute que ce soit elle…

    Répondre
  • Lafan

    Written on 2 décembre 2010

    Shambala ou la promesse de quoi ?!
    …et si shambala c’était chez toi ?!!!
    Belle balade spirituelle… Mais bon, moi, ma photo préférée, c’est celle de l’aéroport !!!! Je dois pas être des vôtres !!!!

    Répondre
  • Jacky

    Written on 2 décembre 2010

    Pas de polémiquez JPhi, mais effectivement j’aurais plutôt cherché Shangri-La dans cette partie du monde (un grand hôtel à Singapour a même pris ce nom)car Shambhala est un concept Tibétain et oser imaginer que cet endroit pourrait se trouver en Chine ne doit pas forcément les ravir. Cela ne doit pas nous éloigner néanmoins de ce beau périple que tu as fait et du plaisir que nous avons à le découvrir nous aussi à travers tes « reportages ».

    Répondre
  • mpie

    Written on 2 décembre 2010

    Shambala: « Quelque chose est caché. Va et trouve-le. Va et regarde derrière les montagnes.
    Une chose perdue au-delà des montagnes, une chose perdue et qui
    t’attend. Va ! »»
    Rudyard Kipling
    Pleins de chemins perdus dans l’horizon infini.Chouette…..

    Répondre
  • runtheplanet

    Written on 4 décembre 2010

    Aaah.. Je vois que Shambala ne laisse pas indifférent!!! Il faudrait que j’aille faire un tour au Tibet ! (Enfin pour faire semblant de le chercher car comme dit Lafan, peut-être que chacun a son Shambala chez soi…)

    Répondre

Leave a Reply

  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
@runtheplanetfr

Follow me on

2017
juin
24

Reunion Island, the movie

avril
28

Takamaka

27

Le Trou de Fer

2016
septembre
09

Cerro Manquehue

juillet
24

Kumano Kodō : Kohechi

mai
21

Huashan from the sky

11

Là où nichent les tortues

avril
21

La Montagne de la Table

15

Cap de Bonne Espérance

février
06

Vancouver - Lynn Valley

janvier
09

Kumano Kodō

2015
décembre
07

La Montaña

novembre
04

Grand Bénare

octobre
13

Beijing Redux

04

Tongli

01

Panama City

septembre
13

Lijiang River

août
08

Toluca Redux

juillet
23

Brasilia

15

Sur les traces d'Al Capone

juin
30

Kuala Lumpur - Bukit Tabur

25

Bayou

avril
23

Big Buddha Phuket

2014
décembre
05

Les pierres qui marchent

03

Cascades de Fautaua

août
14

O Corcovado

juillet
19

Les collines de Madagascar

02

Mitake

juin
11

Dobongsan

avril
21

Huashan : assis au bout du chemin

12

Calanques de Cassis (Cévennes Trail Club)

2013
décembre
11

Huashan : pèlerinage extrême

octobre
28

Grand Raid de la Réunion 2013

01

Fuji Reborn

septembre
04

UTMB 2013

août
23

La Muraille de Chine vue du ciel...

22

Diagonale des Fous : une nuit de jour

02

Sur les traces des premiers Camisards

juillet
26

Néant

02

Lavaredo Ultra Trail

juin
20

Mafate !

17

Dinosaur Ridge

mai
27

Maxi Race 2013 (en off)

22

Le Pont des Immortels

mars
29

Seoraksan

février
21

Marcahuasi

2012
décembre
15

Les moines-soldats d'Enryakuji

07

Moorea

novembre
21

Tahiti Nui

11

La Vallée de la Mort

octobre
28

Grand Raid de la Réunion 2012

septembre
26

Fujisan

03

UTMB 2012

août
20

Mineral King

juillet
04

Les montagnes de Corée

juin
15

Angkor Trail

mai
21

Festa Trail 2012

avril
28

La Grande Muraille de Jiankou

février
29

Sibérie Cévenole

01

Les sculpteurs de montagnes

janvier
26

Les Singes des Neiges

07

L'Arbre de Joshua

01

Bonne année...1959

2011
décembre
07

Voyage dans un billet de 20 yuan

octobre
05

Evolution

04

Une nuit dans la cabane de John Muir

septembre
22

Héliski dans la Cordillère

août
08

Rae Lakes Loop

07

Echo Col

juillet
17

Andorra Ultra Trail

06

Monte d'Oro

05

Petit bestiaire d'Aiacciu

juin
13

Bilad Sayt

13

As Sab, le village perdu

mai
31

Mont Whitney

30

Mathusalem

25

Ultra Draille Festa Trail

avril
21

Retour en Cévennes

mars
28

Snake Canyon

27

Jebel Shams

février
25

El Nevado de Toluca

24

Les papillons poussent dans les arbres

20

Les ronces du Peyremale

08

Au fil des montjoies

janvier
24

Les Rochers de Trenze

12

Renaissance au Yosemite

11

La Forêt des Géants

2010
décembre
18

La Cité Interdite

05
Featured Image Placeholder

Sortie blanche

novembre
30

Lantau Island

25

New Dubaï

20

Décrassage chinois

04

Les Yeux de la forêt

octobre
30

Washington, DC

17

Ultra Maratón de los Andes 2010

10
Featured Image Placeholder

J-7

septembre
20

Mammoth Lakes

19

Cathedral Lakes

12
Featured Image Placeholder

Lo Camin de Joany

01

São Paulo

août
24

Neige d'été

16

Manhattan

juillet
20

Tournesols

11
Featured Image Placeholder

Cévennes Trail Club

01

John Muir Trail

juin
14

Nevado de Toluca

mai
28

Désert d'Atacama

14

Autour de Mialet

06
Featured Image Placeholder

Un nouveau club est né !

02
Featured Image Placeholder

Trail de St Paul-la-Coste 2010

avril
27

Courir sur MARS

24

Pampa

13

J'ai couru sur le dos de la Vieille Morte

08

La Havane

02

Course à travers le temps

mars
31

Portes-Dakar 2010

27
Featured Image Placeholder

Zen

18

St Pierre Signal

08

Trail aux Étoiles 2010

février
21

Sauta Roc 2010

11

Séoul la blanche

08

Les Calanques de Marseille

01

Singapour : dans la forêt primaire

janvier
25

La plaine de Blateiras

21

Le Rocher de l'Aigle (2)

16

Le Rocher de l'Aigle (1)

12
Featured Image Placeholder

chaud-froid de volaille à la créole

02

Hong Kong Trail 50K

2009
décembre
31

Dubaï

17

Running in Tokyo

13

Hivernatrail 2009

novembre
17

A la recherche des dolmens perdus

16

De Bagard à Valz par le chemin des écoliers

octobre
29

Jungle Thaï

24

Phuket

18

Ultra Maratón de los Andes 2009

15

Santiago du Chili, J-2

septembre
27

Trail de la Baume 2009

10

Parenthèse chilienne

août
27

La Vallée Borgne (sous le soleil...)

25

La Vallée Borgne (sous la pluie...)

juillet
26

Fuji Mountain Race 2009

13
Featured Image Placeholder

Les sentiers de Lagos, Nigeria

juin
29

Olympus Marathon 2009

17

Bukhansan, Corée

12

4000 Marches

08

Houston, Texas

06
Featured Image Placeholder

AF 447

mai
31

Course de Pentecôte 2009

28

New York, 5 AM

26

Coquelicots

22

Trail du Pont du Gard

10

Running in Sierra Nevada

avril
21

Marrakech

06

Trail de la Sainte Victoire 2009

mars
23

Trail du Ventoux 2009

09

Sauta Roc 2009

02
Featured Image Placeholder

Le Trail aux Étoiles 2009

février
13

Sauve : La Mer de Rochers

08

Trail de la Galinette

2008
décembre
12

Hivernatrail 2008 : l’enfer

08

Buenos Aires

04

Foggy

octobre
18

Running in the rainforest

septembre
28

Le hameau des Gourdiflots

21

Trail de la Baume

17

Esqui en la Cordillera de los Andes

août
27

Mare a Mare (Corsica)

25

On the Trail Napoléon (Corsica)

juillet
25

Fuji Mountain Race

juin
21

back from the Great Wall

18
Featured Image Placeholder

a new blog !

mai
01

Tepoztlán

mars
05

Lion Rock

2005
janvier
29

Kyōto