Marcahuasi

San Pedro de Casta, Peru

21 Fév 2013 - 16 Comments - by RUNTHEPLANET

Marcahuasi

San Pedro de Casta, Peru

21 Fév 2013 - 16 Comments - by RUNTHEPLANET

Il est sur Terre des lieux particuliers. Enigmatiques. Astrals. Tandis que je posais le pied sur le sol du Pérou, je ne me doutais pas que j’allais me retrouver au sein de l’un d’entre eux…

J’avais vaguement entendu parler de Marcahuasi, ruines pré-Incas à 4000m d’altitude. Comme je veux faire du dénivelé, c’est l’occasion d’aller y faire un tour…

Je loue une voiture, m’apprêtant à faire ces quelques kilomètres de bitume puis une petite grimpette aller-retour… sauf qu’au bout de 50km la route s’arrête, du moins son revêtement. Il n’y a plus de goudron pour remplir les trous, couvrir les pierres et faire en sorte qu’un véhicule normal puisse rouler. Déjà que la route était pleine de nid de poules, maintenant c’est une piste défoncée qui s’accroche aux flans de la montagne. Sans 4×4, c’est une aventure en soi.

Chosica

Il n’y a de largeur que pour une voiture de taille normale ; d’un côté le flanc rocheux, de l’autre le vide. J’ai bien pensé faire demi-tour avec ma Toyota aux pneus lisses traînant son bas de caisse au ras des pierres, mais le demi-tour est impossible. Plusieurs fois, tandis que je frôle la paroi verticale pour garder une marge par rapport au vide, des poignées de sable et de gravillons tombent en crépitant sur le toit de ma voiture ; je rentre alors la tête dans les épaules et appuis sur le champignon en priant pour qu’il n’y ait pas un pan de montagne entier qui s’effondre sur ma caisse. Évidemment il me fallait rendre la bagnole en bon état… (ou pas pire)

San Pedro de Casta

Puis, au bout de deux heures de route cahin-caha (sans exagérer, j’aurais plus vite fait à pied), j’arrive à un petit hameau de quelques maisons serrées au bord du vide, hameau que j’espère sincèrement abandonné, pour ne pas avoir à imaginer la vie rayonnante de ses habitants.

Peru

Peru

Enfin, je franchis un pont jeté au-dessus de 500m de vide, et j’entame l’ascension d’une piste encore plus défoncée.

Peru

Au bout d’un kilomètre, désillusion. De grosses caillasses encombrent la route. Plus haut, sur les lacets tournicotant au-dessus de moi, des dizaines d’hommes et de femmes sont au labeur, à la pioche et à mains nues, pour remettre en état la route qui mène à leur village. Pas le choix : j’enclenche la marche arrière et ravale mon kilomètre à reculons, surveillant le vide dans mes rétroviseurs…

Je me gare, et décide de commencer mon footing ici. Je passe à côté de la D.D.E. locale (c’est à dire les villageois qui entretiennent eux-mêmes leurs routes), et entame mon ascension.

Peru

Je passe au-dessus d’une ferme aux champs cultivés par la même DDE (vous la voyez ma voiture garée au bord du vide en contrebas ?)

Peru

Je trottine tandis que l’aiguille de mon altimètre grimpe peu à peu dans les graduations, mais le paysage ne s’en améliore pas pour autant. La main de l’homme est toujours visible dans ces Andes péruviennes.

Peru

La difficulté inhérente à ce pays, c’est la pente. C’est une difficulté. Un inconfort. Un obstacle à tout. Pourtant, on l’utilise, notamment pour faire de l’électricité. L’inconvénient devient un avantage.

Peru

Peru

Dans ces terres en déclive, la moindre parcelle en relâche d’inclinaison est exploitée : culture, ou bien pâturage. Tout en costume traditionnel bien sûr.

Peru

Peru

Encore un pays au paysage sculpté par l’homme. On n’a pas le choix : pour vivre et se nourrir en montagne, il faut l’aplanir. Tous les pays pentus du monde le savent. La restanque est universelle.

Peru

San Pedro de Casta

Peru

Enfin en vue de San Pedro de Casta !

Peru

San Pedro de Casta

Le Péruvien est accueillant ; il vous arrête pour entamer la discussion. Il faut dire qu’il n’a pas souvent l’occasion de croiser des gens de la ville, voire du monde. Encore moins des gens qui courent… Sa curiosité est insatiable. La première chose qu’il fait, c’est de se tordre le cou pour tenter d’apercevoir quelle est la chose terrible qui vous poursuit !

San Pedro de Casta

San Pedro de Casta est un village perché aux alentours de 3500m d’altitude. Un bon millier d’habitants y vivent de culture, exploitant des champs en pente douce au pied des premières maisons. Autant dire que vivre à cette altitude tout au long de l’année surdose les organisme en globules rouges…

San Pedro de Casta

Pour irriguer leurs champs, les paysans détournent les cours d’eau : un vaste réseau de canaux quadrille la cuvette, les cultivateurs ouvrant et fermant des panneaux pour noyer une parcelle et pouvoir la retourner à la pioche et la barre de fer.

San Pedro de Casta

Le village de San Pedro de Casta est étonnammant  grand au vu de l’altitude. On est presque en haut du mont Fuji ici !

San Pedro de Casta

San Pedro de Casta

Le catéchisme aussi ignore l’altitude. Le papisme s’est faufilé jusque dans les villages péruviens les plus reculés… La crèche, mi-brossée mi-vivante, est universelle !

San Pedro de Casta

L’église comme partout est le plus grand bâtiment de la ville, et son clocher s’incline comme les pentes environnantes. Je l’aurais bien visitée s’il n’était portes closes.

San Pedro de Casta

Allez, un dernier regard en arrière vers cet étrange ville perchée de San Pedro de Casta,

San Pedro de Casta

puis tandis que les nuages montés de la vallée voisine ont pris un peu d’avance sur moi, je m’élance à leur poursuite (ce qui, vue l’altitude, 3700m, est d’une vaste naïveté).

San Pedro de Casta

San Pedro de Casta

La piste fait le tour de la montagne. Contrairement à certains endroits sur Terre, je pense à l’Andorre en particulier, les sentiers prennent soin des cuisses et du souffle de leurs usagers : les chemins se déroulent doucement, étirent la pente, allongent la distance, mais adoucissent l’inclinaison. On marche plus longtemps mais on souffre moins. Comme je devine entre les nuages le sommet de la montagne, je préfère couper : ça rajoute du piquant.

Marcahuasi

Marcahuasi

Je passe bientôt au-dessus de la mer de nuages qui couvre la vallée de Chosica.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je poursuis. Je rattrape bientôt un GR. Là-bas, les signes blanc et rouge des GR français sont plus évident. On ne peut pas se perdre.

Marcahuasi

Me voici en vue du sommet. Les Chrétiens sont déjà passés.

Marcahuasi

Encore quelques lacets à grimper, m’amenant vers les 4000m d’altitude.

Marcahuasi

Et enfin je pose le pied à l’entrée d’une petite vallée. Marcahuasi.

Marcahuasi

Tout de suite l’environnement se dresse devant moi, paysage évident, résolu, frontal. Son atmosphère peu commune s’impose au promeneur : il n’y a pas besoin de pancarte pour dire que quelque chose vit, ou a vécu, ici. Un visage de pierre m’accueille sur le plateau de Marcahuasi : j’apprendrai au retour qu’il s’appelle du « Monumento a la Humanidad« . Les explications de cette appellation ne sont pas très claires, apparemment à cause des multiples faces de cette pierre, renvoyant aux caractéristiques des différents peuples du monde : africain, américain, voire asiatique. Tout est bon.

Marcahuasi

Il est vrai qu’il y a des rochers aux formes extravagantes un peu partout, à cause d’une érosion particulièrement active. Comme cet étrange hippopotame.

Marcahuasi

L’endroit est particulier par rapport au paysage  général des Andes. Rien de bien extraordinaire, mais les habitants ont visiblement trouvé le site unique.

Marcahuasi

Daniel Ruzo en particulier, puisqu’il a bâti ici une cabane afin de passer jours et nuits sur le site, pendant 9 mois.

Daniel Ruzo's Hut

Les rochers présentent des traces de sculpture, on raconte que certaines datent de 20000 ans et seraient donc les plus anciennes sur Terre. Je prends le soin d’employer le conditionnel, car en terres ésotériques on ne peut distinguer le vrai du faux. L’exagération est partout, et on aurait même tendance à douter de tout. L’endroit a été « découvert » en 1923 par Juio Cesar Tello, un archéologue Péruvien, mais c’est Daniel Ruzzo qui a fait connaître l’endroit grâce à son livre “Fantastic History of a Discovery”. Depuis, toutes les théories circulent. C’est ici que s’est échouée l’Arche de Noé, puisque sont représentés des animaux qui n’existent pas sur le continent américain, comme les hippopotames ou les éléphants (soit dit en passant, si je ne vous avais pas dit que la photo plus haut ressemblait à un hippo, qui parmi vous l’aurait remarqué ?). Les locaux sont certains que le chaos de roche est issu de la grande bataille entre les dieux Andins Soxtacuri et Guayayo. D’autres assurent que les rochers ont été sculptés par une civilisation pré-Inca qui aurait fait le tour du monde et aurait laissé ici les preuves de leur art transcontinentalisé. Et tous s’accordent à dire qu’à Marcahuasi se trouve la clé du mystère de l’Univers.

Marcahuasi

Ce qui est sûr, en tous cas, c’est que l’endroit a été habité.

Marcahuasi

En effet, des chullpas sont disséminées sur le plateau d’altitude.

Marcahuasi

Les chullpas sont d’anciennes constructions funéraires, à l’origine pour les famille nobles, dans lesquelles on enfermait les corps des défunts en position foetale, avec leurs vêtements et leurs biens. On en trouve dans tout l’Altiplano, entre le Pérou et la Bolivie. D’ailleurs, jusqu’en 2011, on pouvait encore y trouver des ossements et des restes momifiés. C’est le peuple Huanca qui vivait là, entre le IXème et le XIVème siècle, avant l’arrivée des Incas, dans une ville fortifiée aujourd’hui en ruines.

Marcahuasi

À l’autre bout du plateau, distant de plusieurs kilomètres, la Fortaleza. Il s’agit d’une proéminence rocheuse, dans laquelle ont été taillés des escaliers, et sur le faîte de laquelle sont préservées quelques ruines. C’est ici que se réfugiaient, apparemment, le roi et sa cour, si on peut les appeler comme cela.

Marcahuasi

Je remets à plus tard l’ascension, car je suis à la recherche de l’Infiernillo.Une grotte menant à un tunnel d’une centaine de mètres de long, qui d’après les croyances locales serait une sorte de « porte astrale ». On ne compte plus les chasseurs de trésor qui y seraient entrés et jamais ressortis, probablement catapultés dans une autre dimension… Malheureusement je n’ai pas les coordonnées GPS de l’endroit (qui, de par sa nature astrale et surréaliste, ne peut d’ailleurs être retrouvée par un banal GPS, tout comme le Triangle des Bermudes… on ne peut étalonner le surnaturel). Alors j’erre au petit bonheur la chance, et arrive bientôt au bord du plateau. Là, je pense que j’ai dû m’approcher d’un peu trop près, non du vide, mais d’un terrible secret ésotérique, car est soudain sorti de nulle part un brouillard à couper au couteau.

Marcahuasi

Oups… Je suis sur un plateau, à 4000m d’altitude, sans chemin proprement tracé, sans relief spécifique pour me repérer… à plus de trois kilomètres de l’accès vers San Pedro de Casta… en d’autres termes, je ferais mieux de rentrer. Tant pis pour la visite de la Fortaleza.

Heureusement ma montre de geek fait, en plus d’altimètre et boussole, un parfait GPS avec la fonction « return home ». Bon je ne m’en suis pas servi, mais ça rassure car bientôt la visibilité tombe à 3 ou 4 mètres. Juste de quoi éviter de tomber dans la lagune…

Marcahuasi

Je retrouve mon chemin sans trop de problème, à tâtons, et redescends sur San Pedro, sous l’oeil amusé des enfants Péruviens… Encore un gringo qui rentre bredouille doivent-ils probablement penser…

San Pedro de Casta

Je n’aurais finalement pas trouvé la porte astrale, ni ressenti ce mystère palpable raconté par tous… mais au moins je me serais promené dans les ruines d’un peuple aujourd’hui disparu, aux moeurs inconnues.

Je retrouve très vite mon véhicule, le coeur se serrant déjà à l’idée d’emprunter cette route périlleuse dans l’autre sens…

Peru

La vidéo de Marcahuasi :

Les moines-soldats d'Enryakuji

Seoraksan

Never Hesitate - Never Regret

16 Responses to “Marcahuasi”

  • macfly20222

    Written on 22 février 2013

    Enorme !! après le funambule à Tahiti maintenant le funambule en voiture…..je savais bien que tu étais monté très haut , super de partager encore une fois ton expérience merci !!!!!!

    • Jphi

      Written on 24 février 2013

      Merci ! Je préfère faire le funambule à pied qu’en bagnole, je n’étais pas très à l’aise… ce n’était pas le cas du bus que j’ai croisé, qui a à peine ralenti, mordant sur le bas-côté (côté vide), malgré ses grappes de passagers agrippés sur le toit….

  • Romain

    Written on 22 février 2013

    C’est dément ces paysages Péruviens! Merci pour le partage!

  • jean-E

    Written on 23 février 2013

    MAGNIFIQUE reportage!! waouhhhhhh que de souvenirs pour tes vieux jours !!!! lol merci de nous les faire partager

    • Jphi

      Written on 24 février 2013

      dans mon fauteuil au coin du feu je relirai mon blog en fumant la pipe

  • Pat.

    Written on 24 février 2013

    Ouaaaah!! une porte astrale, j’en ai pris une il y a quelques temps mais j’ai du me cogner au montant !!
    Pour la trouver tu avais une autre option; passer la soirée avec le petit vieux qui t’attendait au bord de la route (qui en fait est un chamane mucho màgico) il te faisait goûter quelques spécialités locales, ton âme quittait ton corps et rejoignait celui d’un condor, tu choppais un méga courant ascendant et hop direct par la porte, n’oublie pas de rentrer tes ailes !!!

    Belle ballade Jean-Phi .

    • Jphi

      Written on 25 février 2013

      Aaah Pat je reconnais bien là ta prose gonzo !!!… J’aurais dû faire ça !!! Mais sinon comment j’aurais fait pour rejoindre nos Cévennes ? Merci de me lire amigos !

  • trailman

    Written on 25 février 2013

    Encore un endroit pommé sur la terre. Heureusement qu’il en reste ! quant à ton Stargate, heureusement que tu ne l’as pas trouvé, on n’était pas près de te revoir

  • bernard (fripouille)

    Written on 25 février 2013

    Bravo j.phi pour ce magnifique reportage -photos/texte – et surtout merci de nous le faire partager

  • franca

    Written on 25 février 2013

    Quelle etrange atmosphère se dégage de ton reportage … le choix judicieux de la musique y est certainement pour quelque chose … bravo pour les photos sur les péruviens, elles sont superbes. A bientôt pour de nouvelles découvertes ..!

    • Jphi

      Written on 25 février 2013

      C’est vrai que tout dépend de la musique, au point qu’on pourrait faire dire ce que qu’on veut aux images ! En parlant de nouvelles découvertes, j’en ai quelques unes dans les cartons, y’a plus qu’à !

  • hemata

    Written on 3 mars 2013

    Es tu sur de ne pas l avoir passe cette porte astral en passant au dessus des nuages en devenant mi homme mi condor
    Toujours d aussi belles photos qui font offre au petit baigneur que je suis une vision bien plus aérienne ce notre monde
    Merci encore
    À désias cthuLhu

    • Jphi

      Written on 8 mars 2013

      Helloooo petit baigneur ! Oui ça c’est sûr je ne me suis pas transformé en Condor vu que je suis redescendu à pied et que je me suis explosé un ongle sur un rocher…. Pas souvent vu des condors le faire
      À un de ces 4 et la bise à vous 2 !!!

  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
@runtheplanetfr

Follow me on

2017
juin
24

Reunion Island, the movie

avril
28

Takamaka

27

Le Trou de Fer

2016
septembre
09

Cerro Manquehue

juillet
24

Kumano Kodō : Kohechi

mai
21

Huashan from the sky

11

Là où nichent les tortues

avril
21

La Montagne de la Table

15

Cap de Bonne Espérance

février
06

Vancouver - Lynn Valley

janvier
09

Kumano Kodō

2015
décembre
07

La Montaña

novembre
04

Grand Bénare

octobre
13

Beijing Redux

04

Tongli

01

Panama City

septembre
13

Lijiang River

août
08

Toluca Redux

juillet
23

Brasilia

15

Sur les traces d'Al Capone

juin
30

Kuala Lumpur - Bukit Tabur

25

Bayou

avril
23

Big Buddha Phuket

2014
décembre
05

Les pierres qui marchent

03

Cascades de Fautaua

août
14

O Corcovado

juillet
19

Les collines de Madagascar

02

Mitake

juin
11

Dobongsan

avril
21

Huashan : assis au bout du chemin

12

Calanques de Cassis (Cévennes Trail Club)

2013
décembre
11

Huashan : pèlerinage extrême

octobre
28

Grand Raid de la Réunion 2013

01

Fuji Reborn

septembre
04

UTMB 2013

août
23

La Muraille de Chine vue du ciel...

22

Diagonale des Fous : une nuit de jour

02

Sur les traces des premiers Camisards

juillet
26

Néant

02

Lavaredo Ultra Trail

juin
20

Mafate !

17

Dinosaur Ridge

mai
27

Maxi Race 2013 (en off)

22

Le Pont des Immortels

mars
29

Seoraksan

février
21

Marcahuasi

2012
décembre
15

Les moines-soldats d'Enryakuji

07

Moorea

novembre
21

Tahiti Nui

11

La Vallée de la Mort

octobre
28

Grand Raid de la Réunion 2012

septembre
26

Fujisan

03

UTMB 2012

août
20

Mineral King

juillet
04

Les montagnes de Corée

juin
15

Angkor Trail

mai
21

Festa Trail 2012

avril
28

La Grande Muraille de Jiankou

février
29

Sibérie Cévenole

01

Les sculpteurs de montagnes

janvier
26

Les Singes des Neiges

07

L'Arbre de Joshua

01

Bonne année...1959

2011
décembre
07

Voyage dans un billet de 20 yuan

octobre
05

Evolution

04

Une nuit dans la cabane de John Muir

septembre
22

Héliski dans la Cordillère

août
08

Rae Lakes Loop

07

Echo Col

juillet
17

Andorra Ultra Trail

06

Monte d'Oro

05

Petit bestiaire d'Aiacciu

juin
13

Bilad Sayt

13

As Sab, le village perdu

mai
31

Mont Whitney

30

Mathusalem

25

Ultra Draille Festa Trail

avril
21

Retour en Cévennes

mars
28

Snake Canyon

27

Jebel Shams

février
25

El Nevado de Toluca

24

Les papillons poussent dans les arbres

20

Les ronces du Peyremale

08

Au fil des montjoies

janvier
24

Les Rochers de Trenze

12

Renaissance au Yosemite

11

La Forêt des Géants

2010
décembre
18

La Cité Interdite

05
Featured Image Placeholder

Sortie blanche

novembre
30

Lantau Island

25

New Dubaï

20

Décrassage chinois

04

Les Yeux de la forêt

octobre
30

Washington, DC

17

Ultra Maratón de los Andes 2010

10
Featured Image Placeholder

J-7

septembre
20

Mammoth Lakes

19

Cathedral Lakes

12
Featured Image Placeholder

Lo Camin de Joany

01

São Paulo

août
24

Neige d'été

16

Manhattan

juillet
20

Tournesols

11
Featured Image Placeholder

Cévennes Trail Club

01

John Muir Trail

juin
14

Nevado de Toluca

mai
28

Désert d'Atacama

14

Autour de Mialet

06
Featured Image Placeholder

Un nouveau club est né !

02
Featured Image Placeholder

Trail de St Paul-la-Coste 2010

avril
27

Courir sur MARS

24

Pampa

13

J'ai couru sur le dos de la Vieille Morte

08

La Havane

02

Course à travers le temps

mars
31

Portes-Dakar 2010

27
Featured Image Placeholder

Zen

18

St Pierre Signal

08

Trail aux Étoiles 2010

février
21

Sauta Roc 2010

11

Séoul la blanche

08

Les Calanques de Marseille

01

Singapour : dans la forêt primaire

janvier
25

La plaine de Blateiras

21

Le Rocher de l'Aigle (2)

16

Le Rocher de l'Aigle (1)

12
Featured Image Placeholder

chaud-froid de volaille à la créole

02

Hong Kong Trail 50K

2009
décembre
31

Dubaï

17

Running in Tokyo

13

Hivernatrail 2009

novembre
17

A la recherche des dolmens perdus

16

De Bagard à Valz par le chemin des écoliers

octobre
29

Jungle Thaï

24

Phuket

18

Ultra Maratón de los Andes 2009

15

Santiago du Chili, J-2

septembre
27

Trail de la Baume 2009

10

Parenthèse chilienne

août
27

La Vallée Borgne (sous le soleil...)

25

La Vallée Borgne (sous la pluie...)

juillet
26

Fuji Mountain Race 2009

13
Featured Image Placeholder

Les sentiers de Lagos, Nigeria

juin
29

Olympus Marathon 2009

17

Bukhansan, Corée

12

4000 Marches

08

Houston, Texas

06
Featured Image Placeholder

AF 447

mai
31

Course de Pentecôte 2009

28

New York, 5 AM

26

Coquelicots

22

Trail du Pont du Gard

10

Running in Sierra Nevada

avril
21

Marrakech

06

Trail de la Sainte Victoire 2009

mars
23

Trail du Ventoux 2009

09

Sauta Roc 2009

02
Featured Image Placeholder

Le Trail aux Étoiles 2009

février
13

Sauve : La Mer de Rochers

08

Trail de la Galinette

2008
décembre
12

Hivernatrail 2008 : l’enfer

08

Buenos Aires

04

Foggy

octobre
18

Running in the rainforest

septembre
28

Le hameau des Gourdiflots

21

Trail de la Baume

17

Esqui en la Cordillera de los Andes

août
27

Mare a Mare (Corsica)

25

On the Trail Napoléon (Corsica)

juillet
25

Fuji Mountain Race

juin
21

back from the Great Wall

18
Featured Image Placeholder

a new blog !

mai
01

Tepoztlán

mars
05

Lion Rock

2005
janvier
29

Kyōto