Mineral King

Mineral King, USA

20 Août 2012 - 1 Comment - by RUNTHEPLANET

Mineral King

Mineral King, USA

20 Août 2012 - 1 Comment - by RUNTHEPLANET

Atteint de cette satanée tendinite du TFL (genou), avec l’UTMB qui m’attend dans moins d’un mois, je ne vois rien d’autre à faire, à part me reposer, qu’une randonnée : j’aurai la conscience tranquille de ne pas courir, et l’avantage d’accumuler du dénivelé pour cet ultra dans les Alpes. De toutes manières, je ne conçois pas de me rendre près de la Sierra Nevada sans aller y faire un tour…

Alors c’est parti : je programme une petite boucle pas trop longue autour de Mineral King.

Je gare  mon véhicule tout au bout de la voie carrossable, puis remonte à pied la Kaweah River, en direction de Farewell Canyon.

Alors évidemment, nous Français, ne sommes pas dépaysés à la vue de ces flancs couverts de conifères. Pur paysage alpin.

En grimpant un peu plus haut, j’arrive près d’un des deux Franklin Lakes. Celui-ci est le plus grand, à 3200m d’altitude, l’autre est un peu plus haut, au fond du cirque.

Des randonneurs partis en même temps que moi (on les appelle des backpackers là-bas à cause de leur bardas sur le dos) se sont déjà arrêtés sur le bord du lac pour passer la nuit. Au début je m’étais calqué sur leur allure par peur de relancer ma tendinite, mais maintenant qu’ils sont en train de monter leur tente, mon rythme augmente ostensiblement. Au-dessus de moi, mon objectif du jour (je n’ai que quelques heures devant moi avant la tombée de la nuit et je n’ai quasiment pas dormi depuis mon départ de Paris la veille) : Franklin Pass, à 3500m d’altitude.

La montée se fait sur un sentier sablonneux, pas très pratique pour l’accroche, mais au moins je monte doucement, toujours sur la défensive par rapport à mon genou. Bon pour l’instant ça tient…

Là-haut, vers 3400m, une fenêtre s’ouvre sur l’autre côté de la montagne, avec le lac au doux nom de WL10569T et le canyon de Soda Creek.

On devine bien la ligne de démarcation entre les arbres et la pierre. Au-dessus de 3000m d’altitude, les arbres s’espacent, s’éloignent les uns des autres, affaiblis par le froid et le manque d’oxygène. La forêt devient incertaine puis, au-dessus de 3200m, ne subsiste que la roche : on est au royaume de la pierre. Le rocher est roi ici. Mineral King porte bien son nom.

Encore un petit effort avant d’atteindre le col de Franklin Pass. Je marche doucement, toujours sur la défensive vis-à-vis de ma tendinite : je ne la sens pas pour l’instant, ce qui est un bon présage. Guéri ?

J’aimerais tant histoire de ne pas remettre en question l’UTMB ! Je peux vous dire qu’à chaque fois que je pose le pied gauche par terre, j’ai cette appréhension de sentir ce tendon se tendre comme un arc, venir frotter contre la tête du fémur, vibrant comme une corde de guitare et balançant ses 220 volts à travers la jambe…

Mais non, pour l’instant rien ne se passe ; je plante mes bâtons en rythme, soulageant inconsciemment ma jambe gauche pour repousser l’échéance. Tandis que mes pensées entourent mon genou comme pour le protéger, et s’envolent vers l’UTMB, Franklin Pass s’annonce. 3500m d’altitude. Une paille.

Nous sommes sur une échine de pierre grosso modo nord-sud, appelée Great Western Divide. Au-delà de la passe, une vallée au fond de laquelle coule le Ruisseau du Serpent à Sonnette, à laquelle on peut accéder aussi par la Passe du Coup de Feu. Tout cela ne s’invente pas, on est bien dans le Far West…

S’il n’était cette fichue tendinite, je serais descendu de l’autre côté. Vers le Canyon Perdu. Mais le jour décline et je n’ai pas encore testé mon genou dans les descentes, alors plutôt que passer la nuit bloqué dans la Vallée du Serpent à Sonnette (gasp) je préfère redescendre par là où je suis monté, au moins je me dirige vers ma voiture, au cas où… Un dernier regard au sentier qui descend vers l’Est, que je ne pourrai découvrir cette fois, avant de rebrousser chemin.

À la redescente, je passe devant l’entrée d’une ancienne mine, Lady Franklin Mine, témoin de la ruée vers l’or qui anima les montagnes de la Sierra Nevada au siècle dernier. La mine a été bouchée bien entendu (pour des raisons de sécurité car à ma connaissance on n’y a jamais trouvé une seule pépite d’or).

La descente se fait sans trop de problèmes, en marchant. Je trottine très lentement sur quelques portions faciles, pour voir.

Mais assez rapidement je ressens une gêne dans le genou : une sensation de blocage, comme si une main invisible m’enserrait l’articulation… je n’insiste pas… Arrivé au fond de la vallée, foulant les hautes herbes, je vois s’envoler des milliers de particules tourbillonnant dans l’air du soir, jouant dans les rayons du soleil.

Ce sont des insectes, des milliers et des milliers d’insectes qui s’envolent par poignées dans le ciel, tandis que du couvert des arbres sortent à leur tour des dizaines de chauve-souris attirées par le festin. À table !

Le lendemain, lever tôt. C’est qu’une bonne journée m’attend : j’ai décidé de tenter une belle boucle, encouragé par la petite sortie de 28K de la veille sans problème majeur. Sur le papier, la boucle fait 37K, mais je m’attends à un peu plus (elle fera 47K au final).

Première rencontre au fond de la nuit avec… je ne sais qui ni quoi… Sensation très désagréable d’être le petit dej de quelqu’un, d’autant plus que les yeux fixes me suivent du regard un bon moment, sans sourciller…

Pas de panique, ce n’est qu’une biche ! Mais heureusement le soleil se lève sur les hauteurs de Mineral King tandis que je suis déjà à 2900m d’altitude.

Je franchis le col de Timber Gap, enfermé dans un bois sombre, au fond duquel j’entend des grognements lointains mais insistants : probablement deux ours en train de s’affronter, ou se faire la cour (ce qui parfois revient au même dans le monde animal – heu..humain aussi, oui). Puis la montée s’infléchit et on redescend jusqu’à 2200m vers le nord, puis virage à 90 degrés vers l’Est et on remonte le long d’un ruisseau (Cliff Creek). J’en profite pour me rafraîchir et faire le plein de ma gourde.

Il fait frais, le sentier est très agréable, et s’enfonce dans une petite forêt près de Pinto Lake.

Je m’écarte un peu du sentier à la recherche du ruisseau car j’ai déjà vidé ma gourde et je voudrais la remplir en prévision de la grosse ascension qui m’attend avant la Passe du Rocher Noir. Soudain, j’entend un petit ronflement et je tombe nez à nez avec un ourson.

Immédiatement je pense à ce qu’on dit des black bear : ils ne sont pas dangereux, du moment qu’on ne s’approche pas, et surtout qu’on ne se trouve pas entre la mère et ses petits. À peine le temps d’y penser que la mère arrive. Je ne suis pas entre eux donc je prends le temps de prendre quelques photos malgré le manque de lumière.

L’ourse lance quelques grognements à l’adresse de son petit, comme pour l’enjoindre à ne pas bouger.

Ne voulant constituer une menace pour les deux ours, je recule ostensiblement, histoire de faire comprendre à la mère que je ne suis pas là pour les embêter. Mais mon déplacement provoque une réaction imprévue de la femelle de 100kg : elle se précipite au bas du talus sur lequel elle était juchée, et lance dans ma direction des petits grognements insistants.

Je n’ai pas vraiment eu le temps de me demander ce qu’elle me voulait : j’ai entendu derrière moi un craquement et en me retournant j’ai subitement compris ce qui clochait. Un deuxième petit ourson était juste derrière moi, caché derrière un tronc d’arbre, et je me trouvais juste entre lui et sa mère ! Pas une situation d’avenir… C’est lui que celle-ci appelait de ses grognements. Je me décale donc assez rapidement pour laisser la voie libre entre les deux ours. L’ourson se précipite à vive allure dans les jupes de sa mère et la petite famille, après que le petit dernier se fit gronder, finit par se retirer au fond de la forêt.

Je retrouve mon sentier, sors de la forêt sous Empire Mountain.

Sur son flanc, des arbres ont élu domicile. Des juniper tree, probablement, espèce endémique. Je suis toujours impressionné de voir comment certains spécimens arrivent à survivre dans ces conditions, et comment ils ont pu arriver là-haut…

J’ai entamé l’ascension vers Black Rock Pass, col situé à 3500m d’altitude. Derrière moi, on aperçoit Spring Lake et, en fond, la silhouette triangulaire de Sawtooth Peak, le pic de la Dent de Scie, près duquel je passerai en fin de journée (si tout va bien, dis-je à l’adresse de mon genou).

Au-dessus de moi, le chemin à parcourir avant de parvenir au col de Black Rock Pass.

Arrivé vers 3500m, toujours sans aucune gêne au genou, la vue s’élargit sur Sawtooth Peak au sud : on aperçoit désormais, au-dessus de Spring Lake, les lacs Cyclamen et Columbine. Je passerai ce soir le long des rives de Columbine Lake, en montant vers la dernière passe du jour (Sawtooth Pass).

Mais pour l’heure, je me tourne vers l’autre côté de Black Rock Pass, vers l’est, et en contrebas les trois lacs de Little Five Lakes (oui, il n’y en a que trois sur cinq visibles d’ici… celui qui est au fond derrière l’épaulement rocheux fait partie des cinq lacs de Big Five Lakes).

Je descends parmi quelques juniper tree éparses, et arrive bientôt sur les rives des cinq lacs.

Tandis que je chemine entre les cinq petits lacs, je croise une madame marmotte qui balaie devant sa porte, moins farouche que dans nos Alpes.

Madame Marmotte m’ayant tourné le dos dans un nuage de poussière, je contourne l’épaulement rocheux dont je parlais précédemment, m’amenant bientôt en vue d’un des cinq Big Five Lakes.

Je « dévale » la pente jusqu’aux rives du lac. C’est le dernier des cinq en fait, les quatre autres sont en amont.

Je dois contourner le lac et gravir la falaise que l’on voit de l’autre côté. Sur l’autre versant, un petit bois de junipers, dont l’un d’entre eux s’est visiblement fait essorer !

J’arrive bientôt dans Lost Canyon, la Vallée Perdue dans laquelle j’aurais pu arriver par l’autre côté si j’avais poursuivi ma boucle de la veille. Je vais la remonter vers l’ouest jusqu’à la Passe de la Dent de Scie, Sawtooth Pass, dont on aperçoit tout au fond le pic du même nom, à la forme caractéristique…

Le sentier, après avoir traversé la forêt, se découpe parfaitement dans le sol herbeux de Lost Canyon.

Pas moyen de se tromper. Et pourtant, plus on se rapproche, plus on doute qu’il mène quelque part : cela ressemble à une impasse !

Pas d’erreur, Sawtooth Pass est au fond, il va falloir monter ! Sous les flancs de pierre de Needham Mountain.

Sous mes pieds, Lost Canyon s’évase vers l’est et le massif qui termine la Sierra Nevada avant le désert de Mojave. Au milieu des pics à l’horizon, le toit des USA, le mont Whitney (4421m) que j’avais gravi en mai 2011.

Je me hisse vers 3400m sur un plateau qui enferme jalousement un joyau : Columbine Lake, dont j’ai parlé plus tôt.

L’ambiance y est très particulière : il n’y a âme qui vive ici, ni animale ni végétale, on est au coeur de Mineral King. Eau et roche. On pourrait être sur Mars voilà des millions d’années.

Ici, il n’y a pas de sentier ; il n’y a que de la roche. Alors les hommes font des tas pour indiquer le chemin. Derrière le cairn, baigné par le soleil, Black Rock Pass que j’ai franchi le matin.

Encore un petit effort avant de franchir la muraille de Sawtooth Pass. Celle-ci barre l’horizon à 3500m d’altitude environ. Là aussi on se demande pourquoi ou contre quoi elle a été dressée là par les forces de la nature…

Je me retourne une dernière fois vers l’hermétique Columbine Lake,

je jette un oeil sur ma gauche à la Dent de Scie,

puis je franchis les quelques pas qui me séparent du col. De l’autre côté, la vallée de Mineral King, d’où je suis parti le matin. La boucle est bientôt bouclée.

On devine, tout au fond de la vallée, le parking où m’attend ma voiture, et la route sans issue qui s’en échappe, retournant vers la civilisation des grandes villes.

Entre les deux, le sentier serpente le long des flancs de la montagne.

Mais avant, une longue descente dans les scories, si pénible dans ce sens-là qu’elle me semblerait décourageante à gravir. Je me bénis d’avoir choisi de réaliser ma boucle dans ce sens et pas dans l’autre ! Mes chaussures sont pleines de graviers et je dois les vider régulièrement. Voir la vidéo pour un petit aperçu ! Vue d’en bas, voici la fameuse pente sablonneuse :

Enfin, j’approche de la fin de mon périple. La joie d’en avoir fini est malheureusement suivie d’une soudaine déception : une douleur commence à se faire sentir dans mon genou, réveillée par la descente. Perdre 1200m en quatre ou cinq kilomètres n’est pas anodin. Mon TFL s’est réveillé, après 75km cumulés en deux jours sans problème particulier, pendant le dernier quart d’heure, annihilant l’espoir que j’avais bâti ces deux derniers jours.

Non, mon genou n’est pas guéri, non je ne pourrai reprendre l’entraînement avant l’UTMB. Dépité, je descends en clopinant entre les arbres.

À l’heure où j’écris ces lignes, 15 jours après cette belle sortie en Sierra Nevada, et 15 jours avant le départ de l’UTMB, ma tendinite est toujours là, et se déclenche au bout de 3km de course. Aussi, à moins d’un miracle, je pense que je ne prendrai pas le départ de l’UTMB. Ou alors, pour faire 3km…….

Pire, dans 2 mois a lieu à la Réunion la Diagonale des Fous, mon deuxième objectif de l’année. Les nuages s’amoncèlent…

Les montagnes de Corée

UTMB 2012

Trackback from your site.

Never Hesitate - Never Regret

One Response to “Mineral King”

  • macfly20222

    Written on 9 septembre 2012

    comme d’habitude sensationnel récit et photos époustouflantes….
    L’épisode d l’ours brrrrr, chapeau d’avoir gardé un tel sang froid….

    Répondre

Leave a Reply

  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
@runtheplanetfr

Follow me on

2017
juin
24

Reunion Island, the movie

avril
28

Takamaka

27

Le Trou de Fer

2016
septembre
09

Cerro Manquehue

juillet
24

Kumano Kodō : Kohechi

mai
21

Huashan from the sky

11

Là où nichent les tortues

avril
21

La Montagne de la Table

15

Cap de Bonne Espérance

février
06

Vancouver - Lynn Valley

janvier
09

Kumano Kodō

2015
décembre
07

La Montaña

novembre
04

Grand Bénare

octobre
13

Beijing Redux

04

Tongli

01

Panama City

septembre
13

Lijiang River

août
08

Toluca Redux

juillet
23

Brasilia

15

Sur les traces d'Al Capone

juin
30

Kuala Lumpur - Bukit Tabur

25

Bayou

avril
23

Big Buddha Phuket

2014
décembre
05

Les pierres qui marchent

03

Cascades de Fautaua

août
14

O Corcovado

juillet
19

Les collines de Madagascar

02

Mitake

juin
11

Dobongsan

avril
21

Huashan : assis au bout du chemin

12

Calanques de Cassis (Cévennes Trail Club)

2013
décembre
11

Huashan : pèlerinage extrême

octobre
28

Grand Raid de la Réunion 2013

01

Fuji Reborn

septembre
04

UTMB 2013

août
23

La Muraille de Chine vue du ciel...

22

Diagonale des Fous : une nuit de jour

02

Sur les traces des premiers Camisards

juillet
26

Néant

02

Lavaredo Ultra Trail

juin
20

Mafate !

17

Dinosaur Ridge

mai
27

Maxi Race 2013 (en off)

22

Le Pont des Immortels

mars
29

Seoraksan

février
21

Marcahuasi

2012
décembre
15

Les moines-soldats d'Enryakuji

07

Moorea

novembre
21

Tahiti Nui

11

La Vallée de la Mort

octobre
28

Grand Raid de la Réunion 2012

septembre
26

Fujisan

03

UTMB 2012

août
20

Mineral King

juillet
04

Les montagnes de Corée

juin
15

Angkor Trail

mai
21

Festa Trail 2012

avril
28

La Grande Muraille de Jiankou

février
29

Sibérie Cévenole

01

Les sculpteurs de montagnes

janvier
26

Les Singes des Neiges

07

L'Arbre de Joshua

01

Bonne année...1959

2011
décembre
07

Voyage dans un billet de 20 yuan

octobre
05

Evolution

04

Une nuit dans la cabane de John Muir

septembre
22

Héliski dans la Cordillère

août
08

Rae Lakes Loop

07

Echo Col

juillet
17

Andorra Ultra Trail

06

Monte d'Oro

05

Petit bestiaire d'Aiacciu

juin
13

Bilad Sayt

13

As Sab, le village perdu

mai
31

Mont Whitney

30

Mathusalem

25

Ultra Draille Festa Trail

avril
21

Retour en Cévennes

mars
28

Snake Canyon

27

Jebel Shams

février
25

El Nevado de Toluca

24

Les papillons poussent dans les arbres

20

Les ronces du Peyremale

08

Au fil des montjoies

janvier
24

Les Rochers de Trenze

12

Renaissance au Yosemite

11

La Forêt des Géants

2010
décembre
18

La Cité Interdite

05
Featured Image Placeholder

Sortie blanche

novembre
30

Lantau Island

25

New Dubaï

20

Décrassage chinois

04

Les Yeux de la forêt

octobre
30

Washington, DC

17

Ultra Maratón de los Andes 2010

10
Featured Image Placeholder

J-7

septembre
20

Mammoth Lakes

19

Cathedral Lakes

12
Featured Image Placeholder

Lo Camin de Joany

01

São Paulo

août
24

Neige d'été

16

Manhattan

juillet
20

Tournesols

11
Featured Image Placeholder

Cévennes Trail Club

01

John Muir Trail

juin
14

Nevado de Toluca

mai
28

Désert d'Atacama

14

Autour de Mialet

06
Featured Image Placeholder

Un nouveau club est né !

02
Featured Image Placeholder

Trail de St Paul-la-Coste 2010

avril
27

Courir sur MARS

24

Pampa

13

J'ai couru sur le dos de la Vieille Morte

08

La Havane

02

Course à travers le temps

mars
31

Portes-Dakar 2010

27
Featured Image Placeholder

Zen

18

St Pierre Signal

08

Trail aux Étoiles 2010

février
21

Sauta Roc 2010

11

Séoul la blanche

08

Les Calanques de Marseille

01

Singapour : dans la forêt primaire

janvier
25

La plaine de Blateiras

21

Le Rocher de l'Aigle (2)

16

Le Rocher de l'Aigle (1)

12
Featured Image Placeholder

chaud-froid de volaille à la créole

02

Hong Kong Trail 50K

2009
décembre
31

Dubaï

17

Running in Tokyo

13

Hivernatrail 2009

novembre
17

A la recherche des dolmens perdus

16

De Bagard à Valz par le chemin des écoliers

octobre
29

Jungle Thaï

24

Phuket

18

Ultra Maratón de los Andes 2009

15

Santiago du Chili, J-2

septembre
27

Trail de la Baume 2009

10

Parenthèse chilienne

août
27

La Vallée Borgne (sous le soleil...)

25

La Vallée Borgne (sous la pluie...)

juillet
26

Fuji Mountain Race 2009

13
Featured Image Placeholder

Les sentiers de Lagos, Nigeria

juin
29

Olympus Marathon 2009

17

Bukhansan, Corée

12

4000 Marches

08

Houston, Texas

06
Featured Image Placeholder

AF 447

mai
31

Course de Pentecôte 2009

28

New York, 5 AM

26

Coquelicots

22

Trail du Pont du Gard

10

Running in Sierra Nevada

avril
21

Marrakech

06

Trail de la Sainte Victoire 2009

mars
23

Trail du Ventoux 2009

09

Sauta Roc 2009

02
Featured Image Placeholder

Le Trail aux Étoiles 2009

février
13

Sauve : La Mer de Rochers

08

Trail de la Galinette

2008
décembre
12

Hivernatrail 2008 : l’enfer

08

Buenos Aires

04

Foggy

octobre
18

Running in the rainforest

septembre
28

Le hameau des Gourdiflots

21

Trail de la Baume

17

Esqui en la Cordillera de los Andes

août
27

Mare a Mare (Corsica)

25

On the Trail Napoléon (Corsica)

juillet
25

Fuji Mountain Race

juin
21

back from the Great Wall

18
Featured Image Placeholder

a new blog !

mai
01

Tepoztlán

mars
05

Lion Rock

2005
janvier
29

Kyōto