Renaissance au Yosemite

Yosemite, USA

12 Jan 2011 - 13 Comments - by RUNTHEPLANET

Renaissance au Yosemite

Yosemite, USA

12 Jan 2011 - 13 Comments - by RUNTHEPLANET

La fin de l’année 2010 a été plutôt moyenne au niveau sportif : l’accumulation malchanceuse de divers maux, comme des trachéites, infections pulmonaires déclenchant (c’est nouveau ça vient de sortir) de l’asthme à l’effort, le tout débouchant sur une grosse grippe débordant sur 2011 et achevant de me casser les pattes, m’a forcé à une coupure totale de plus d’un mois. Le bout du tunnel est là, je reprends l’entraînement, dans un endroit qui m’est particulièrement cher : la Sierra Nevada. Premiers pas hier en raquettes dans la forêt de séquoias géants, et résurrection totale aujourd’hui, au Yosemite…

La vallée de Yosemite a été façonnée par de multiples glaciers qui ont érodé, taillé, poli les massifs de granite jusqu’à leur donner ces fameuses silhouettes.

 

Le soleil se lève sur le Half-Dome. La neige tombée en quantité astronomique pendant les fêtes est toujours là, il me tarde d’aller y tracer quelques sillons…

Juste au-dessus de moi, Yosemite Falls, une cascade qui tombe de 740m de hauteur, 6ème plus hautes chutes d’eau d’Amérique du Nord. Normalement elle est très impressionnante au printemps, à la fonte des neiges. Mais là, début janvier, elle n’a rien à envier au mois d’avril : il est tombé énormément de neige et le soleil s’en donne à coeur joie pour transformer cette profusion de poudreuse en flots tumultueux.

Je choisis en premier objectif de monter tout là-haut : 2000m d’altitude, en partant d’environ 1000m.

Je mets en route mon MP3, et dévisse mes bâtons.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

La pente est plutôt féroce : les plaques de subduction qui ont soulevé la Sierra Nevada ont redressé des failles granitiques quasiment à la verticale !

La vue sur le Half-Dome se dégage tandis qu’on monte, et je commence à distinguer mon objectif éclairé par le soleil.


Un drôle de bruit résonne contre la roche. Je m’approche de la chute, certes, mais le fracas est tout de même étonnant. L’eau se précipite dans le vide et s’écrase en contrebas, mais la quantité d’eau n’explique pas le tumulte.

C’est qu’il n’y a pas que de l’eau : des paquets de neige, de glace, mélangés aux bouillons basculent ensemble dans le vide, des tonnes de matières mi-liquide mi-solide viennent se pulvériser au pied des chutes.


Je continue mon ascension.


J’aperçois plus nettement le haut des chutes,

mais je ne suis pas arrivé pour autant. Me voici en train de longer une falaise impressionnante de hauteur. Près de 500m me séparent de son sommet.

En m’approchant de la paroi je me rends vite compte qu’il y a un petit souci. J’ai quitté la neige pour un sol constitué d’un amoncellement de glaçons. J’ai l’impression de marcher dans un seau à glace, sauf que les morceaux sont bien plus conséquents, et il y en a une épaisseur non négligeable : je m’enfonce jusqu’aux mollets.

L’explication ne tarde pas à s’imposer d’abord à mes oreilles puis quelques fractions de secondes plus tard à mon esprit… En effet, un fracas me fait lever la tête puis avaler ma salive : des pans entiers de glace se détachent du sommet 500m plus haut, dans une courbe molle, virevoltant dans les airs comme s’ils ne pesaient rien. La vitesse de la chute est indépendante du poids. Vague souvenir de cours de physique. Comme quoi je pense à n’importe quoi tandis que des séracs fondent sur moi…

Heureusement les paquets viennent s’écraser sur la paroi, se fragmentent, rebondissent, reviennent se frotter au granite et finissent par se morceler en petits morceaux moins redoutables. Je me hâte néanmoins de monter, pataugeant dans mon seau de glace, pour m’éloigner de la paroi.

Plus haut je prends le temps de me retourner et d’admirer la vue… Le Half Dome, toujours, et la Sierra derrière. Au fond, les paysages connus que j’ai parcouru en juin et en septembre dernier… Le terrain doit être impraticable autrement qu’en raquettes ou en ski tellement il y a de la neige…

Je poursuis mon ascension. Les arbres autour de moi se dessinent parfaitement sur le ciel, comme si leurs silhouettes étaient découpées au cutter et recollées avec Photoshop… Drôle d’impression…



J’arrive bientôt au sommet de la falaise. La neige est très profonde, je suis un sillon creusé il y a quelques jours par des randonneurs, et à moitié comblé par de récentes chutes de neige.





J’aperçois le bord de la falaise. Le vide n’est pas loin, on entend à la fois le souffle de l’air et le grondement de la chute d’eau mi-liquide mi-solide non loin.


Je m’approche doucement du bord car une pente douce couverte de neige aurait vite fait de me précipiter à mon tour, mi-liquide mi-solide, 700m plus bas.


Je redescends par le même chemin, en coupant dans les virages (j’aurais dû emporter mes skis !), repassant près de la même paroi maintenant chauffée par le soleil, et donc me précipitant dessus deux fois plus de séracs,


puis je rejoins la sécurité relative de la forêt. Là, je fais une rencontre impromptue avec un corbeau gigantesque qui, peu farouche, me passe sous le nez.

Retour au camp de base, ravitaillement, départ pour un deuxième objectif : Nevada Falls.

 

Nevada Falls est une autre chute d’eau de Yosemite. Elle est beaucoup moins haute (moins de 200m de chute) mais son volume est énorme, et il faut tout de même monter plus de 600m de dénivelé pour y accéder.

Je me hâte car le soleil descend rapidement derrière les montagnes et je n’ai pas pris soin d’emporter ma frontale avec moi.

D’ailleurs la vallée est quasiment tout le temps plongée dans l’ombre car la glace recouvre le lit sans jamais fondre.

Soudain, devant moi, les silhouettes caractéristiques de Grizzly Peak, du mont Broderick et de Liberty Cap. On pourra comparer avec la vue en été prise lors de mon périple sur le John Muir Trail.

Sur le flanc de Liberty Cap, on distingue Nevada Falls.


L’eau épouse la forme bombée de la roche, prenant une teinte blanche comme neige caractéristique (d’où le nom de Nevada qui veut dire neige).

Je poursuis un bon moment mon ascension pour m’en approcher mais le sentier étant fermé pour l’hiver la neige est très profonde et la progression très difficile. J’ai de la neige jusqu’à la taille ! Comme le soleil descend étrangement vite, je fais demi-tour et rejoins le sentier. Pour varier (je n’aime pas faire demi-tour, on le sait) j’ai la merveilleuse idée de descendre par le Mist Trail. Ce sentier descend dans la vallée, passant par une autre chute d’eau, Vernal Falls, et porte bien son nom (Mist Trail : Sentier des Brumes). En effet les deux cascades, Vernal et Nevada, pulvérisent dans toute la vallée un fin brouillard qui vous détrempe en quelques minutes. L’été, c’est très agréable. Ci-dessous une photo prise en juillet dernier.

Sauf que l’hiver, l’idée est toute autre…

Mes neurones, trop content de me voir courir de nouveau, ne connectent pas l’information recueillie plus tôt, à savoir celle où j’avais observé une belle couche de glace recouvrant le lit de la Merced River. Grossière erreur. Je descends, descends, descends, et prends même des photos des glaçons de plus en plus présents le long du chemin, sans que la petite alarme clignotante au fin fond de mon esprit réussisse à écarter les bouffées d’euphorie qui envahissaient ma conscience toute entière.

J’arrive près de la rivière et de Vernal Falls, au bord d’Emerald Pool, qui en été est d’une belle couleur émeraude, mais en janvier encombrée carrément d’un gros iceberg !

Là, je me penche sur Vernal Falls. Oups.


Mon ivresse s’évanouit d’un coup. La vallée est prise dans une gangue de glace. Chaque roche, chaque marche, chaque centimètre carré de cette fichue vallée est couvert, non de givre ou de verglas, mais d’une couche de plus de 15cm de glace, accumulation de plusieurs mois d’embruns venus se solidifier instantanément en une coque bien solide, bien transparente, bien glissante, du plus bel effet…

Je pouvais même distinguer, en contrebas, le passage sécurisé (pour l’été!) par lequel j’allais devoir passer… en plein hiver…

En effet, il était hors de question de remonter les 600m de dénivelé pour passer de l’autre côté, car la nuit allait me rattraper en cours de route.

Autre petit problème : j’allais devoir descendre le long de la paroi, bien sûr couverte de cette magnifique glace bleutée, mais aussi garnie des plus gros spécimens de stalactites que j’avais jamais vus ! Et bien sûr, comme s’il s’agissait d’un jeu vidéo, les dits stalactites se détachaient à intervalle régulier et venaient s’écraser… juste sur le passage.

Je reste un petit quart d’heure à évaluer la situation ; les stalactites tombent toutes les 2 à 3 minutes, sur une distance d’environ 50 mètres, recouverte de glace en pente directe vers la rivière. En d’autres termes, faut pas traîner, mais pas se précipiter non plus. J’ajuste mes Yaktrax, et me lance sur la glace.

Évidemment, les Yaktrax sur une glace aussi compacte, ça ne remplace pas des lames en alu, et au bout de 10 mètres je dérape et m’étale au fond d’une ravine… heureusement emplie de tous les fragments de stalactites amoncelés là après leur chute, ce qui fait que je m’enfonce et évite de glisser jusqu’au bas de la pente. Je me remets rapidement sur pieds et termine la traversée en m’aidant de mes bâtons comme une éclopé sur des échasses traversant la patinoire municipale…

Je suis trempé par les embruns, mais en un seul morceau. Je n’ai même pas pensé à filmer tellement j’étais préoccupé par la situation. En fait si, j’y ai pensé, mais filmer une grosse gamelle se terminant dans la baille ne m’enchantait guère. J’ai ma fierté.

Couvert du poudrin de Vernal Falls, ne tenant pas à me transformer à mon tour en statue de glace bleutée, je fiche le camp…

 

Belle sortie pour une reprise ! C’est reparti !

Et comme vous m’avez lu jusqu’au bout, en guise de récompense voici une petite vidéo :

 

 

Et bien sûr d’autres photos en grand format

 

La Forêt des Géants

Les Rochers de Trenze

Trackback from your site.

Never Hesitate - Never Regret

13 Responses to “Renaissance au Yosemite”

  • Jacky

    Written on 17 janvier 2011

    Je vois que tu as eu beau temps. C’est magnifique un paysage hivernal sous le soleil !
    Et bravo pour ce nouveau site très sympa.

    Répondre
  • runtheplanet

    Written on 21 janvier 2011

    Merci pour le nouveau site ! Heureusement j’ai eu du soleil mais ce n’était pas gagné vu le temps neigeux de la veille…

    Répondre
  • lafan

    Written on 21 janvier 2011

    vraiment somptueux jphi…
    ton récit est prenant comme un bon
    roman et la vidéo est simplement géniale…
    merci pour ces beaux paysages..
    merci de nous emmener avec toi…
    …pas mal l’esprit « jeu vidéo » de la traversée des stalactites!!
    bravo pour cette belle reprise.
    j’adore la neige !! yaouh !

    Répondre
  • runtheplanet

    Written on 21 janvier 2011

    « bon roman », « jeu vidéo », je suis dans le multimédia !
    Merci Lafan pour tes commentaires toujours enthousiastes !

    Répondre
  • phil

    Written on 23 janvier 2011

    Bravo Jphi , pour une « petite » reprise c’est quand même une superbe sortie avec de magnifiques images et de grosses émotions !!!
    Moi qui aime la neige j’imagine bien le plaisir d’un tel parcours !!!!
    Bon calme un peu l’entrainement on ne peut déjà plus te suivre ……

    Répondre
  • runtheplanet

    Written on 23 janvier 2011

    C’est clair que c’était superbe, comme à chaque fois dans la Sierra Nevada… Faut que j’y retourne avant la fin de l’hiver! Quant à la reprise de l’entraînement, ça fait du bien de recommencer!!! La petite sortie d’hier avec vous et le Cévennes Trail Club c’était bien cool! C’est reparti!

    Répondre
  • Tat

    Written on 24 janvier 2011

    Merci pour tes magnifiques photos . Je t’admire de faire de tels exploits qui forcent l’ admiration devant la beauté des sites et la poésie du texte à laquelle je suis tellement sensible . J’avoue que te savoir tout seul dans ces immensités gelées me fait un peu flipper même si je sais que tu t’éclates!

    Répondre
    • runtheplanet

      Written on 25 janvier 2011

      T’inquiète pas… « tout seul dans ces immensités gelées » c’est un peu exagéré, et puis je m’y sens bien moi !

      Répondre
  • mpie

    Written on 25 janvier 2011

    Aventure au combien magique avec un brin d’adrénaline… Prise de risque calculé! Vidéo vertigineuse et récit palpitant! Que ta reprise continue sur ce rythme…

    Répondre
    • runtheplanet

      Written on 25 janvier 2011

      Merci mpie! Risque calculé, oui oui… Si j’avais calculé plus tôt, je ne l’aurais tout de même pas pris…
      Bienvenue sur ce nouveau blog, toi qui écrivais souvent sur l’ancien, faudra que tu me dises ce que tu en penses.
      Allez à bientôt sur une course, peut-être ce we sur le Coutach..

      Répondre
  • flo

    Written on 23 février 2011

    J’adore ton site! Rhooo, Yosemite, ça donne vraiment envie d’avoir été avec toi, un parachute collé dans le dos…

    Répondre
  • macfly

    Written on 8 avril 2012

    Comment ne pas rêver d’y être ( quoique sur certaines corniches enneigées….j’aurai peut être trop réfléchi :))

    merci pour les images la vidéo les commentaires et la musique aussi superbe

    Répondre
    • Jphi

      Written on 9 avril 2012

      Les corniches enneigées encore ce n’était rien, le grand moment de flippe a été la descente du Mist Trail couvert de glace, en fin d’article. Là je pense que le risque était très présent, et je peux te dire que je ne renouvèlerai pas l’expérience sans crampons !!!

      Répondre

Leave a Reply

  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
  •  Image
@runtheplanetfr

Follow me on

2017
avril
28

Takamaka

27

Le Trou de Fer

2016
septembre
09

Cerro Manquehue

juillet
24

Kumano Kodō : Kohechi

mai
21

Huashan from the sky

11

Là où nichent les tortues

avril
21

La Montagne de la Table

15

Cap de Bonne Espérance

février
06

Vancouver - Lynn Valley

janvier
09

Kumano Kodō

2015
décembre
07

La Montaña

novembre
04

Grand Bénare

octobre
13

Beijing Redux

04

Tongli

01

Panama City

septembre
13

Lijiang River

août
08

Toluca Redux

juillet
23

Brasilia

15

Sur les traces d'Al Capone

juin
30

Kuala Lumpur - Bukit Tabur

25

Bayou

avril
23

Big Buddha Phuket

2014
décembre
05

Les pierres qui marchent

03

Cascades de Fautaua

août
14

O Corcovado

juillet
19

Les collines de Madagascar

02

Mitake

juin
11

Dobongsan

avril
21

Huashan : assis au bout du chemin

12

Calanques de Cassis (Cévennes Trail Club)

2013
décembre
11

Huashan : pèlerinage extrême

octobre
28

Grand Raid de la Réunion 2013

01

Fuji Reborn

septembre
04

UTMB 2013

août
23

La Muraille de Chine vue du ciel...

22

Diagonale des Fous : une nuit de jour

02

Sur les traces des premiers Camisards

juillet
26

Néant

02

Lavaredo Ultra Trail

juin
20

Mafate !

17

Dinosaur Ridge

mai
27

Maxi Race 2013 (en off)

22

Le Pont des Immortels

mars
29

Seoraksan

février
21

Marcahuasi

2012
décembre
15

Les moines-soldats d'Enryakuji

07

Moorea

novembre
21

Tahiti Nui

11

La Vallée de la Mort

octobre
28

Grand Raid de la Réunion 2012

septembre
26

Fujisan

03

UTMB 2012

août
20

Mineral King

juillet
04

Les montagnes de Corée

juin
15

Angkor Trail

mai
21

Festa Trail 2012

avril
28

La Grande Muraille de Jiankou

février
29

Sibérie Cévenole

01

Les sculpteurs de montagnes

janvier
26

Les Singes des Neiges

07

L'Arbre de Joshua

01

Bonne année...1959

2011
décembre
07

Voyage dans un billet de 20 yuan

octobre
05

Evolution

04

Une nuit dans la cabane de John Muir

septembre
22

Héliski dans la Cordillère

août
08

Rae Lakes Loop

07

Echo Col

juillet
17

Andorra Ultra Trail

06

Monte d'Oro

05

Petit bestiaire d'Aiacciu

juin
13

Bilad Sayt

13

As Sab, le village perdu

mai
31

Mont Whitney

30

Mathusalem

25

Ultra Draille Festa Trail

avril
21

Retour en Cévennes

mars
28

Snake Canyon

27

Jebel Shams

février
25

El Nevado de Toluca

24

Les papillons poussent dans les arbres

20

Les ronces du Peyremale

08

Au fil des montjoies

janvier
24

Les Rochers de Trenze

12

Renaissance au Yosemite

11

La Forêt des Géants

2010
décembre
18

La Cité Interdite

05
Featured Image Placeholder

Sortie blanche

novembre
30

Lantau Island

25

New Dubaï

20

Décrassage chinois

04

Les Yeux de la forêt

octobre
30

Washington, DC

17

Ultra Maratón de los Andes 2010

10
Featured Image Placeholder

J-7

septembre
20

Mammoth Lakes

19

Cathedral Lakes

12
Featured Image Placeholder

Lo Camin de Joany

01

São Paulo

août
24

Neige d'été

16

Manhattan

juillet
20

Tournesols

11
Featured Image Placeholder

Cévennes Trail Club

01

John Muir Trail

juin
14

Nevado de Toluca

mai
28

Désert d'Atacama

14

Autour de Mialet

06
Featured Image Placeholder

Un nouveau club est né !

02
Featured Image Placeholder

Trail de St Paul-la-Coste 2010

avril
27

Courir sur MARS

24

Pampa

13

J'ai couru sur le dos de la Vieille Morte

08

La Havane

02

Course à travers le temps

mars
31

Portes-Dakar 2010

27
Featured Image Placeholder

Zen

18

St Pierre Signal

08

Trail aux Étoiles 2010

février
21

Sauta Roc 2010

11

Séoul la blanche

08

Les Calanques de Marseille

01

Singapour : dans la forêt primaire

janvier
25

La plaine de Blateiras

21

Le Rocher de l'Aigle (2)

16

Le Rocher de l'Aigle (1)

12
Featured Image Placeholder

chaud-froid de volaille à la créole

02

Hong Kong Trail 50K

2009
décembre
31

Dubaï

17

Running in Tokyo

13

Hivernatrail 2009

novembre
17

A la recherche des dolmens perdus

16

De Bagard à Valz par le chemin des écoliers

octobre
29

Jungle Thaï

24

Phuket

18

Ultra Maratón de los Andes 2009

15

Santiago du Chili, J-2

septembre
27

Trail de la Baume 2009

10

Parenthèse chilienne

août
27

La Vallée Borgne (sous le soleil...)

25

La Vallée Borgne (sous la pluie...)

juillet
26

Fuji Mountain Race 2009

13
Featured Image Placeholder

Les sentiers de Lagos, Nigeria

juin
29

Olympus Marathon 2009

17

Bukhansan, Corée

12

4000 Marches

08

Houston, Texas

06
Featured Image Placeholder

AF 447

mai
31

Course de Pentecôte 2009

28

New York, 5 AM

26

Coquelicots

22

Trail du Pont du Gard

10

Running in Sierra Nevada

avril
21

Marrakech

06

Trail de la Sainte Victoire 2009

mars
23

Trail du Ventoux 2009

09

Sauta Roc 2009

02
Featured Image Placeholder

Le Trail aux Étoiles 2009

février
13

Sauve : La Mer de Rochers

08

Trail de la Galinette

2008
décembre
12

Hivernatrail 2008 : l’enfer

08

Buenos Aires

04

Foggy

octobre
18

Running in the rainforest

septembre
28

Le hameau des Gourdiflots

21

Trail de la Baume

17

Esqui en la Cordillera de los Andes

août
27

Mare a Mare (Corsica)

25

On the Trail Napoléon (Corsica)

juillet
25

Fuji Mountain Race

juin
21

back from the Great Wall

18
Featured Image Placeholder

a new blog !

mai
01

Tepoztlán

mars
05

Lion Rock

2005
janvier
29

Kyōto